Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

Peyresq, Méailles et le Fugeret

​Peyresq

A 50km de Castellane
En remontant le Verdon après La Mure, la vallée se resserre entre les massifs de Vauclause à l'est et de Maurel à l'ouest, avec des sommets avoisinant les 2 000 m. Après avoir longé la rivière, on franchit le Verdon sur un pont construit au milieu du XIXe siècle qui a permis de désenclaver la haute vallée.
Peu après, à proximité de la gare de Thorame-Haute, la chapelle Notre-Dame-de-la-Fleur, reconstruite en 1927, est un lieu de pèlerinage fréquenté qui se déroule le lundi de Pentecôte.
  • La Colle-Saint-Michel
Après quelques kilomètres, la vallée s'élargit et fait apparaître le village de Thorame-Haute, qu'on laisse à gauche pour s'élever très rapidement à flanc de montagne en direction de La Colle-Saint-Michel, devenue une active station de ski de fond. L’hiver, 120 km de pistes y sont entretenues régulièrement et parfaitement balisées. Cette station s'est aussi spécialisée dans l'organisation de stages de ski avec chiens de traîneau.
  • Peyresq, village ressuscité
À la sortie du village une petite route boisée conduit à Peyresq, offrant un superbe panorama sur la vallée de la Vaïre (affluent du Var). Abrité au pied de falaises calcaires, à la limite des terres cultivables et des alpages, Peyresq a été fondé au XIIIe siècle. Au début du XVIIe siècle, le fief a appartenu aux Fabri, famille du grand humaniste Nicolas Fabri de Peiresc, qui s'intéressa à la langue d'oc en essayant de retrouver les poésies des troubadours, à l'astronomie en dessinant la première carte de la Lune et en découvrant la nébuleuse d'Orion, à l'anatomie en étudiant la circulation du sang et de la lymphe. On lui doit également l'introduction en France du jasmin et des chats angoras ... Comme beaucoup de villages de haute Provence, Peyresq se vida d'une grande partie de sa population à la fin du XIXe siècle. En 1952, le village ne comptait plus que sept feux. Son réveil date de 1953, lorsqu'un architecte urbaniste belge, Georges Lambeau, découvrit le village et décida d'y créer un foyer «humaniste, international, culturel et artistique» pour ses étudiants. Pro Peyresq était né. L’association acheta plusieurs maisons, les restaura et organise aujourd'hui de nombreux séminaires. Peu à peu, les gens du pays revinrent l'été et entreprirent d'améliorer leur habitat. Peyresq était sauvé et résonne toujours du bruit de ses chantiers.
L’église, récemment classée, fut construite sans doute au XIVe siècle, dans un style roman tardif. C'est un petit édifice trapu, massif, avec une haute façade qu'éclaire une seule baie cruciforme. La nef de deux travées est voûtée en berceau brisé renforcé de doubleaux rectangulaires.
Le portail, dont l'archivolte est agrémentée d'un rouleau, s'ouvre sur le mur sud.

Méailles

A 40km de Castellane
Le village est perché sur une barre rocheuse abrupte qui domine la Vaïre. Selon les anciens historiens de Provence, il était réputé pour ses forêts de sapins et d'arbres de haute futaie dont on faisait des mâts de navire. Les travaux de reboisement menés par les Eaux et Forêts à la fin du XIXe siècle ont permis de reconstituer le manteau forestier.
L’église, construite, semble-t-il, au XIVe siècle, avec ajout d'un collatéral de style gothique au XVIe siècle, renferme un mobilier exceptionnel, comme un retable à panneaux peints de 1500 environ. Deux toiles de qualité, du XVIIe siècle, ornent les chapelles latérales: une Déposition de croix dont la facture rappelle François Mimault et une Donation du rosaire, en présence de Louis XIV et d'Anne d'Autriche avec saint Joseph et saint Jacques, datée de 1647.
  • La Grotte
Le territoire de Méailles possède une grotte déjà mentionnée par l'historien Féraud en 1840 : «Cette grotte, creusée dans un banc de calcaire à nummulites, est située à 2 km au nord-ouest du village, vis-à-vis du village de Peyresq. Son ouverture est très basse mais bientôt le rocher s'élève, ses parois s'élargissent, et l'on se trouve dans une galerie irrégulière, très spacieuse que l'on peut suivre sur une longueur de près de 400 m. On y remarque de très belles stalactites et une couche épaisse de tuf calcaire [...] un lit de poudingue composé de noyaux calcaires tous bien arrondis […] ». Il faut compter environ 1h30 à pied pour s’y rendre.

Promotions

Chalet de Camping à Castellane Mobil-home
A partir de 301 €/Semaine

Mobil-home à Castellane Chalet
A partir de 350 €/Semaine

Emplacements Camping à Castellane Gorges du Verdon Emplacement Gorges du Verdon
A partir de 18 €/Nuit


Le Fugeret

A 37 km de Castellane.

  • Argenton
Les amoureux de la nature et du silence auront le coup de foudre pour ce minuscule hameau, perdu à 1300 m d'altitude, auquel on accède après trois quarts d'heure de piste tortueuse. D'innombrables chemins, dallés depuis des temps immémoriaux, parcourent un paysage de terrasses, chênaies ou pâturages, où l'un des habitants laisse paître en toute liberté ses juments. On découvre avec surprise, adossé au tronc d'un chêne et encastré dans un amas de rochers, le buste d'un personnage en toge, assis, grandeur nature. Il a pu être identifié par sa tenue vestimentaire comme étant un chevalier romain dont le tombeau remonte au deuxième quart du 1er, siècle avant J.-C. Cette statue fait partie des vestiges d'un mausolée à étages, jadis emporté par un glissement de terrain. Il s'agit, probablement, du plus ancien connu à ce jour en Gaule. Un projet de restauration et de reconstitution (maquette, musée du site) doit en permettre prochainement la mise en valeur et l'accès.
  • Le village
Adossé au rocher de Lauzière, le village du Fugeret se trouve sur la rive gauche de la Vaïre, dans une large cuvette. A l'entrée du village, le Pont de Pierre repose sur une arche de 14 m jetée au-dessus du torrent, il fut édifié en 1759. L’église, en partie reconstruite en 1808 (à la suite de l'effondrement de la toiture surchargée de neige), renferme trois belles toiles du XVIIe siècle: un Rosaire avec Louis XIII, un Martyre de saint Sébastien avec saint Pierre et saint Paul, de bonne facture, et une toile peinte par André en 1661, Saint Pierre et saint Pons aux pieds de la Vierge à l'Enfant.

Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
pédalo dans le lac de Sainte-Croix
Accrobranche
Rafting
Pont de Galetas
Pont du Roc

Retour aux questions sur Les villes autour de Castellane

Autres informations
Autres catégories