Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

Rougon

​Les pré-gorges et Rougon

Après Castellane, la route longe le Verdon, qui offre de multiples possibilités de détente (baignade, pêche), notamment à l'embranchement de la piste de Taloire et dans le petit bassin de Chasteuil. Au confluent avec le Jabron, au pont de Carajuan, un premier étranglement sur 4 km de long constitue le véritable vestibule des gorges.
  • Le Grand Canyon
Il débute au confluent du Baou, au Pont de Tusset, et court sur 21 km jusqu'au Galetas, au débouché du Lac de Sainte-Croix. Entre des escarpements immédiats et les découpures fantastiques des gradins supérieurs, le Verdon descend de 153 m avec une pente moyenne de plus de 8 m et une vitesse qui n'est jamais inférieure à 2 m par seconde.
Une fois arrivé à Rougon, véritable porte du canyon, le visiteur peut soit monter jusqu'au village (vue remarquable sur le Verdon), soit se diriger vers le Point Sublime et gagner à pied par le Couloir Samson, le fond des gorges.
  • Deux randonnées
Deux possibilités s'offrent au promeneur : d'une part le sentier Martel, (7h aller pour 14 km), le plus célèbre et le plus spectaculaire, mais il est plutôt conseillé de le prendre dans le sens inverse, à partir du Chalet de la Maline (La Palud) ; d'autre part le Sentier Encastel-Rancoumas. (5 heures pour 12 km), ombragé sur une grande partie du parcours, et qui offre de larges panoramas sur les falaises de l'Escalès, le défilé des Baumes Fères, le couloir Samson, et la plaine d'Irouelle. Sur le sentier Martel : Avant toute chose, garder en mémoire la remarque de l'explorateur Martel: «C'est vingt fois qu'il faudrait parcourir le canyon pour oser dire qu’on l’a vu…»
Une flore variée : Du rebord des gorges, abrité et ensoleillé, au fond du canyon où règne un microclimat froid et humide, le chêne vert et le pistachier térébinthe précèdent le chêne blanc et son compagnon le buis, auxquels succède le hêtre. Plus près du Verdon prospèrent tilleuls, sorbiers et plusieurs espèces d'érables.
  • Le village
Avant d'entrer dans le village, profitez du belvédère du Point Sublime, qui se trouve sur la commune.
Le village en lui-même est à 930m d'altitude, avec un château sur un éperon rocheux, inscrit en tant que site classé.
En 813, la « Villa Rovaganis » comptait déjà sept exploitations agricoles. Elle appartenait à l’abbaye Saint-Victor de Marseille. A l'époque médiévale, son site stratégique fut fortifié et l'on construisit un château quasi imprenable.Quelques vestiges de remparts et autres ruines sont encore visibles.
Deux ponts anciens sont également sur la commune : le pont de Tusset, médiéval et le pont de Carajuan, construit au XVIIIe siècle.
La chapelle de Saint-Christophe, édifiée au XVIIIe siècle vaut elle aussi le détour.
On raconte que les templiers y avaient installé un prieuré, celui de Saint-Maxime (autrefois Saint-Mayme) , exempté de toutes redevance envers l’évêque de Riez jusqu’au XIVe siècle où il passa à l’ordre des Hospitaliers.


Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
pédalo dans le lac de Sainte-Croix
Accrobranche
Rafting
Pont de Galetas
Pont du Roc

Retour aux questions sur Les villes autour de Castellane

Autres informations
Autres catégories