Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

Taulanne et Senez

​Taulanne

En quittant Castellane par la route de Digne, on s'élève rapidement en lacets jusqu'au col des Lèques. On y découvre un panorama remarquable sur la ville écrasée par le Roc, les montagnes qui enserrent le Verdon et le Lac de Castillon.
  • Cadières de Brandis
Une superbe excursion s'offre depuis le col des Lèques jusqu'aux Cadières de Brandis. Emprunter la piste  forestière qui débouche à gauche de l'hôtel- restaurant. Il faut compter en voiture 3/4 h de montée à travers la forêt avant d'arriver jusqu'à la crête de la Colle-Bernaiche, d'où l'on découvre enfin les Cadières. Deux randonnées balisées y mènent également depuis le hameau  de Villars-Brandis ou celui de Chasteuil.  

Senez

Minuscule village sur la rive gauche de l'Asse qu'enjambe un pittoresque pont en dos d'âne, Senez mérite un arrêt pour sa cathédrale, témoin de son rôle de chef-lieu d'évêché, du VIe au XVIIIe siècle.
  • La Cathédrale
D'après des sources anciennes, elle a été bâtie à partir de 1176 et consacrée en 1246. L’édifice, qui eut à souffrir des guerres de Religion, fut repris avec un grand soin et fort bien meublé au cours du XVIIe siècle. C'est à cette époque que fut édifié le clocher actuel. La façade offre un élégant portail en cintre brisé, de style roman, plaqué contre le mur. On y remarque, à gauche, une belle sculpture représentant un chasseur. L’église se compose d'une vaste nef de quatre travées et d'une courte travée de chœur suivie d'une abside semi-circulaire. De part et d'autre de l'extrémité de la nef, deux chapelles à abside en hémicycle tiennent lieu de transept.
Le mobilier du XVIIe siècle, exceptionnel, présente une grande unité de style: lutrin et stalles en noyer aux miséricordes sculptées, toiles (l'Assomption, Saint Pierre, Saint Paul), retables à colonnes torses en bois doré du XVIIe siècle ornés de deux tableaux, La Sainte Famille (1645), et le Rosaire, un assez curieux panneau peint, figurant la passation de pouvoir de l'évêque, sans doute entre Mgr Martin et Mgr Duchaine en 1618; à remarquer, enfin, un ex-voto, situé près de l'entrée latérale, relatif à la peste de 1720 à Marseille et comportant de nombreux personnages. Cependant, ce sont surtout les somptueuses tapisseries du XVIIe siècle qui retiendront l'attention : des scènes de l'Ancien Testament (Eliézer et Rebecca, Judith et Holopherne, Tobie chez Ragouël...) constituent leur principale iconographie.

Saint-Pancrace - Digne
Digne
Vallée de la Bléone - Digne
Digne
Provence

Retour aux questions sur Les villes autour de Castellane

Autres informations
Autres catégories