Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

De Menton (06) à Tourtour (83)

Nous allons présenter quelques tours à effectuer en voiture, puis quelques articles après, quelques marches célèbres, originales ou tout simplement magnifiques pour découvrir l'est de la Provence sous toutes ses formes.

En voiture

Les dix tours à effectuer en voiture vous feront passer des paysages de Provence jusqu’au nord de Nice ou encore à l’ouest d'Aix-en-Provence. Bien que quelques centres importants aient été omis par manque de place, nous pensons que les plus beaux paysages sont réunis ici.
Les notes de tournées sont brèves : Nous nous concentrons plutôt sur la planification des itinéraires : chaque tour a été conçu pour suivre les plus belles routes dans la région concernée et pour vous emmener au point de départ de quelques promenades inoubliables.
Quelques conseils pour les aires à pique-nique vous seront donnés tout au long des articles. Au début de chaque tour, que nous faisons référence aux cartes IGN ou Michelin qui sont tellement pratique à utiliser.
Important: Prenez le temps de consulter des plans ou cartes routières. Certains chemins de randonnées empruntent des passages différents des tours en voiture, et il serait dommage de perdre du temps dans des villes comme Aix-en-Provence.
Ces quelques suggestions peuvent être complétées par des visites de villages alentours à tout moment (les villages principaux sont affichés en haut de chaque tour). Nous avons choisi les villes qui offraient non seulement des hôtels, mais nos exigences essentielles pour prendre un départ tôt le matin : une station d'essence et une supérette !

Tour 1: La Corniche d'or et de l’Estérel

Nice-Antibes-Cannes-Massif de l’Estérel-Nice
174km / 108mi ; 5-6h de conduite, carte Michelin 84. Promenades en cours de route: 5-7.

Il y a de bons lieux de pique-nique à travers l’Estérel, mais le cadre est particulièrement agréable au lac près de Grenouillet.
Ce circuit longe notre partie préférée de la côte dans le sud de la France ; Il gagne la Côte d'Azur (Nice à Menton, 2 Tour). C'est peut-être parce qu'il est moins mis en place, mais ce qui reste dans la mémoire ce sont les calanques au-dessous de la route, percées de lames de roche pourpre.

Promotions

Chalet de Camping à Castellane Mobil-home
A partir de 301 €/Semaine

Mobil-home à Castellane Chalet
A partir de 350 €/Semaine

Emplacements Camping à Castellane Gorges du Verdon Emplacement Gorges du Verdon
A partir de 18 €/Nuit


Description

Quitter Nice sur la N98, puis suivre les panneaux à Cap d'Antibes.
On pourrait facilement passer une demi-journée à Antibes (15km) ; préférez la randonnée pour visiter Antibes. Les transports en commun sont nombreux et les places de parking, elles, rares.  
  • Cette route rejoint la N98 à Juan-les-Pins. Après avoir contourné la Pointe de la Croisette, vous arrivez à Cannes (33km). Gardez au moins une journée pour votre séjour à Cannes. Au-delà de La Napoule, suivez désormais la Corniche d'or (Golden Corniche).
La marche 6 commence et se termine à Théoule-sur-Mer, revenir au village par l'intermédiaire du point de vue à la Pointe de l'Aiguille. Il convient de s'arrêter à la Pointe de l'Esquillon, car les vues de la côte sont vraiment belles.
Les falaises de porphyre rouge de l'Esterel se lèvent vers la droite.
Les calanques représentent un paysage à couper le souffle. Juste au-delà de la Pointe du Cap Roux, le point de vue est saisissant. Au-delà d'Anthéor, à Agay (64km), nous quittons la côte pour se plonger dans le Massif de l'Esterel.
  • Tourner à droite sur le D100 pour Valescure et, à 1,5 km en montée, puis à la bifurcation, encore à droite sur une petite route goudronnée (qui va vers le Pic de l'ours).
Le Cap Roux domine le paysage à droite, lorsque l’on passe à gauche de la Maison Forestière du Gratadis.  A l'intersection, prendre à droite pour le Pic de l'ours. Vous arrivez au lac du Grenouillet.
  • Au prochain carrefour (carrefour de Mourrefrey), garder droit devant, où la route du cap Roux arrive de la droite (balisé pour la Rocher de St-Barthélemy). Le Cap Roux s'élève devant vous. En voyageant sur la rive nord du Saint-Pilon et du Cap Roux, aller vers la Ste-Baume, où quelques sentiers conduisent à une grotte-chapelle dédiée à St-Honorat (1h) Mais attention : certains chemins sont assez pénibles et vertigineux et peu recommandés les jours de grand vent.  
  • Au col des Lentisques, tourner à droite. Le Trayas est encadré par la pointe de l'Esquillon, et les îles de Lérins se reflètent dans la baie de la Napoule. Au Col de Notre-Dame (76.5 km), une piste large à droite mène aux sommets des Petites et des Grosses Grues (1h30min retour). Vous pourriez aussi monter au Pic de l'Ours (1h30min retour).
Le tour principal se tourne vers le sud de ce col ; rester sur la droite. Une fois de retour au Col de l'Evêque, tourner à droite, sur une route à double sens.
Après avoir passé le lac une seconde fois, tourner à droite direction le Perthus et Mal Infernet. Après 400m, au Col de Belle-Barbe, se garer pour effectuer la balade 5. Ou continuer tout droit vers le Perthus. Les sommets jumeaux du Perthus arrivent sur la droite. Bien qu'aucun des sommets dans l’Esterel ne soit très élevé, les profonds ravins, falaises déchiquetées et routes tortueuses conspirent pour transmettre ce sentiment agréable d'être "dans les montagnes". Lorsque vous arrivez au Col du Mistral, retracer votre itinéraire via le Col de Belle-Barbe et, au bord du lac, continuer tout droit, pour continuer après la Maison Forestière du Gratadis.
  • À la D100, tourner à droite pour Valescure/St-Raphaël. Vous suivrez cette route pendant 6,5 km. Passer le long des petits vignobles dispersés et des nouveaux ensembles résidentiels, et continuer tout droit vers Valescure aux ronds-points. 
  • Après les 6,5 km le long de la D100, où un virage à gauche mène à St-Raphaël, prendre à droite la Route Forestière de la Louve discrètement balisée. Il y a une vue spectaculaire du Mont Vinaigre d'ici. 
  • Au carrefour de la Colle Douce aller à gauche vers Les Adrets/N7. Traverser le Pont de la Bécasse et prendre la deuxième à droite pour le Mont Vinaigre. Maintenant, vous avez rejoint l'ancienne Via Aurelia qui a autrefois reliée Rome à Arles via Gênes, St-Raphaël, Fréjus et Aix. Longtemps après l'époque romaine, elle resta la seule route vers l'Italie. Vous passez la Maison Forestière des Cantonniers sur la gauche - un bon sujet pour une toile d'Utrillo, avec ses volets turquoises. 
  • Environ 1,5 km plus loin vous arrivez à la Maison Forestière du Malpey. En regardant ce bâtiment assez teinté de rose dans un cadre idyllique, il est difficile d'évoquer le passé... quand, au  18ème siècle ce tronçon du chemin Aurélien était l'endroit le plus dangereux sur la tristement célèbre « rue de l'Esterel » et menacée par des brigands. Gaspard de Besse (qui a eu une mort particulièrement macabre à l'âge de 25 ans) a été le plus célèbre d’entre eux ; sa cachette était une grotte à côté du Mont Vinaigre).  
  • À la bifurcation, prendre à droite pour le Mont Vinaigre. Après la fourche, prendre la prochaine à gauche (où une piste va droit au plan de l'Estérel et de l'Aire de l'Olivier). La route étroite est un peu vertigineuse. Le point culminant du massif est à 200 m à pied. De l'ancienne tour de garde, il y a un magnifique panorama.
Du Mont Vinaigre, retourner à la maison forestière de Malpey et tourner à droite. Prendre à nouveau à droite sur la DN7 (113km). Continuer sur la N7 pour 17km, jusqu'à rejoindre l'autoroute vers Nice (174km).
 

Tour 2: La Côte d'Azur et le Mercantour

Nice • Menton • Sospel • Col de Turini • la Bollène-Vésubie • St-Martin-Vésubie • le Boréon • Madone de Fenestre • Vallon de la Gordolasque • St-Martin-Vésubie
216km / 134mi ; environ 12h de conduite pendant deux jours. Carte Michelin 341.
 Pour la deuxième journée du tour (surtout si vous prévoyez de marcher), il est très utile de disposer d'IGN carte 3741 OT ; que vous pouvez acheter à St-Martin-Vésubie. Promenades en cours de route: 8, 9, (10), 11-16 ; Promenades de 1 à 4 sont facilement accessibles en direct de Nice.
La conduite sera très lente dans l'ensemble ; presque toutes les routes sont sinueuses. Nous utilisons trois principales voies d'accès dans le Parc National du Mercantour : les vallées du Boréon, Madone de Fenestre et la Gordolasque. Si vous souhaitez visiter une des vallées, le premier jour de la visite, choisissez Le Boréon : c'est le chemin le plus court et le plus facile. Toutes les routes sont bonnes et amplement larges, sauf dans la vallée de la Gordolasque, où la route est parfois étroite et pas protégée sur le côté (à l'inverse, dans certains endroits très étroitement cernés de murs de pierres). Éviter cette route les dimanches et jours fériés, ce passage peut être un vrai cauchemar.
Notez que certaines routes seront fermées d'octobre à mai, en raison de la neige ou des chutes de pierres.
Peut-être plus que tout autre tour dans ce livre, celui-ci résume bien pourquoi nous avons tout appris en France... et pourquoi les Français ne ressentent presque jamais le besoin de voyager ailleurs. Tout d'abord nous suivons la Grande Corniche surplombant la côte de Nice à Menton, au-dessus de Monaco Monte Carlo. Combien de films cela évoque dans l'esprit ! Combien de rôles triomphant - et tragédies - ont été joués dans la vie réelle dans ce contexte ! De la Côte d'Azur, nous montons rapidement dans la forêt de Turini et de magnifiques sapins qui se sentiraient à l'aise en Finlande. Enfin, nous sommes au cœur des Alpes du Sud. Chalets parsèment le paysage, les cloches de vache sonnent, pâturages verts luxuriants ci-dessous aux sommets enneigés des pointes... un paysage de calendrier suisse. Ce qui surprend le plus, c'est que nous semblons avoir déplacé presque sans effort à travers trois différents pays en un peu plus d'une heure en voiture de la côte. En effet, pourquoi les Français iraient-ils ailleurs ?

Description

  • Quitter Nice par l'est le long de la promenade des Anglais ; Suivez la Grande Corniche, La Turbie (D2564). On monte rapidement à la Grande Corniche, construit à l'origine par Napoléon le long de l'antique Via Julia Augusta, la route des Romains tout d'abord prévue au cours de leurs campagnes pour conquérir les Alpes maritimes. Cette route magnifique offre une vue dégagée. S’arrêter d'abord au Belvédère d'Eze (11km). Depuis le Col d'Èze, 1km plus loin, il est une vue brillante mettant l'accent sur l'église et le château d’Eze, perché sur un pic rocheux surplombant la mer. C'est l'un des paysages les plus photographiés en France. Environ à 2km de là, on a une vue encore plus nette sur Eze, avec Cap Ferrat et l'aéroport, Cap d'Antibes derrière lui. 
  • Au-delà d'une route qui descend vers Eze, La Turbie apparaît soudain : le blanc aveuglant du Trophée des Alpes se lève derrière une église avec une coupole de tuiles vernissées. La Turbie (18km) se développe autour de ce monument fascinant. Construit en 6 av. J.-C. avec des pierres locales blanches presque pures, il s'élevait sur la Via Julia Augusta, pour commémorer les victoires romaines sur 44 différentes tribus alpines. Limogé à la fin de l'Empire romain, le trophée a été miné par les troupes de Louis XIV et ensuite utilisé comme carrière (l'église incorpore certains de ses pierres) ; un musée rapporte à sa restauration habile dans les années 1900. La randonnée 8 commence à La Turbie - une magnifique randonnée qui descend vers la côte d’Eze. De La Turbie, la route continue sous l'émetteur de radio Monte Carlo sur coniques Mont Agel. 
  • Continuer tout droit sur Menton où la D53 va à Peille sur la gauche (marche 3), aller ensuite à gauche à Roquebrune-Cap-Martin, puis Menton (où la D53 va droit à Beausoleil et Monaco).
On descend pour entrer dans le village de Roquebrune sur l'ancienne colline. À seulement 1km après l'entrée de Roquebrune-Cap-Martin (24km), tourner à gauche en montée vers le centre. Le village a su préserver une grande partie de son caractère médiéval. La forteresse du Xe siècle, avec son donjon du château, a été érigée comme moyen de défense contre les incursions sarrasines.
  • Lorsque vous rejoignez la N7 au-dessous de Roquebrune, tourner à gauche pour Menton.
Vous passez au-dessus de Cap Martin et entrez dans Menton (31km), à l'abri sous un fond de montagnes. À la première occasion, tourner à droite, au bord de la mer, puis tourner à gauche. Il y a une belle vue sur la vieille ville que vous balayez le long du bord de mer. Parking à proximité du fort du XVIIe siècle abritant le Musée Cocteau (sur votre droite, où la route bascule à gauche), si vous prévoyez une visite rapide à la ville. Monter vers le campanile de style italien, où vous arriverez sur une charmante place avec vue sur la côte, le Parvis St-Michel. Deux églises s'ouvrent sur cette place : la splendide église de St-Michel du XVIIIe siècle baroque et la chapelle des Pénitents blancs du XIXe siècle. Quelques pas de plus vous emmèneront vers le haut dans la Rue du Vieux-Château et le cimetière, d'où on a une vue encore plus belle sur la vieille ville et le port.
  • Laisser Menton sur la D2566 pour Sospel.
Bientôt, vous passez sous un pont d'autoroute très impressionnant un arc au-dessus de la vallée. Commencer à grimper dans les virages vers le haut de la vallée du Carei industrialisée. De Monti (à mi-chemin le long de la route de la balade 9) on a une très belle vue sur la vallée de Castellar (où le mur 9 se termine), sur un promontoire. Au-delà, vous commencez à grimper en épingles à cheveux, par le biais de la Forêt de Menton. Le semi-circulaire Viaduc du Caramel est vu de l'autre côté de la vallée.
Passer sous Castillon, refuge d’une colonie d'artistes, et où l'église a une belle coupole de carreaux émaillés et beaucoup de trompe l'œil. Une impressionnante vallée profondément boisé est sur votre gauche sur la montée vers le Col de Castillon, où vous passez par un court tunnel.
  • Au-delà du tunnel ; Tournez à droite sur la D2566 pour Sospel. Séduisante vue sur les montagnes (49km / Marche 11), vous arrivez à Sospel où la façade Renaissance et la belle église classique avec son clocher du X-XIe siècle vous accueillent. Se garer près de la rivière. Traverser le pont du 11ème siècle, qui a été détruit pendant la seconde guerre mondiale, et a été reconstruit et abrite aujourd'hui l'office de tourisme. Aller de l'avant à l'ancienne fontaine dans la Place Saint-Nicolas puis marcher jusqu'à la place de l’Église sur la rive droite, avec ses bâtiments joliment décorées de trompe l’œil. 
  • Quitter Sospel sur la D2566 pour Col de Turini, Moulinet. 
  • Maintenant, vous êtes vraiment dans les montagnes, et l'Authion magnifique se dresse devant vous. Traversez la rivière Guiou dans un beau cadre et monter dans vallée de la Bévéra, passant d'une cascade sur la droite.
Bientôt, vous êtes dans les Gorges du Piaon, où falaises striées de couleur miel traînent au-dessus de vous. Surveillez la chapelle de Notre-Dame-de-la-Menour sur la droite et le parc juste en dessous.
N'essayez pas de monter à la chapelle d'ici ; marcher le long de la route, puis la passerelle piétonne sur la gauche vous emmènera à cette petite chapelle avec sa façade Renaissance. Non loin se trouvent de belles vues vers la rivière d'émeraude.
Moulinet (70km) est un joli petit village dans une cuvette verdoyante ; son église est aussi élégamment vêtue d'un trompe l’œil. Rien ne vous prépare tout à fait à la splendeur de la forêt de Turini, une énorme forêt entre les vallées de la Bévéra et de la Vésubie. Escalader dans un premier temps à travers une grande variété d'arbres à feuilles caduques avec jets de pins de la mer, vous parvenez rapidement dans la forêt « réelle », dominée par des pins grands et magnifiques. Le meilleur moment pour être est ici à l'automne, quand les délicats rouge et or colorent les arbres à feuilles caduques. Quatre routes convergent vers le Col de Turini (74km), où la randonnée 12 commence et se termine. C'est aussi un de nos endroits préférés pour faire une pause ou passer la nuit.
  • Aller à droite au col, puis prendre à gauche la D70 pour La Bollène-Vésubie. (Ou garder tout droit ici sur la D68, à effectuer un circuit de 17km de l'Authion).
  • La D70 descend la vallée de la Bollène en épingles à cheveux, encore renforcée par une « grande muraille de Chine ». Pas loin d'un tunnel, aller sur la gauche à la chapelle de St-Honorat. Depuis la terrasse vous profitez de la magnifique vue. La route descend à travers les arbres de châtaigne, sans passer par le centre de La Bollène-Vésubie (94km), un petit village collinaire du XVIIIe siècle avec ses maisons groupées autour de l'église. 
  • Après La Bollène, tourner à droite sur la D2565 pour St-Martin-Vésubie. Au-delà d'un tour à pied gauche pour le nouveau village de Roquebillière, regarder vers le haut droit du Belvédère. Juste après ce point de vue, vous passez la route du Belvédère et la vallée de la Gordolasque (66km).
Maintenant le Mont Tournairet s'élève de l'autre côté du fleuve bleu de la Vésubie. Vous passez sous la vieille ville de Roquebillière, où le clocher de l'église romane a une coupole de tuiles vernissées. Ce qui frappe le œil est immédiatement la couleur de la pierre dans ce domaine (marron-à-beige), mais fortement striée de mauve, de Bourgogne et de Sienne. Bientôt, vous pouvez remarquer des aires de pique-nique sur les deux côtés de la route.
Au-delà d'une centrale hydro-électrique, en bas à gauche, vous passerez par Les Châtaigniers. Même si certaines nouvelles maisons ont été construites, ce hameau de vieille carte postale (du nom de marronniers floraison rouge donnant les maisons anciennes) est toujours exquis.
  • Lorsque vous entrez dans St-Martin-Vésubie (109km), au confluent des vallées du Boréon et de la Madone de Fenestre, la route fait un virage serré devant l'office de tourisme (juste là où la tour bulbeuse de la chapelle des Pénitents blancs s'élève). Se garer immédiatement après cette tour et marcher jusqu'à l'office de tourisme et au Bureau du Parc National du Mercantour.
Les deux méritent une visite avant d'explorer la ville, un bon endroit pour acheter des livres et des cartes ou des pique-niques. La statue du XIIe siècle de Notre-Dame-de-Fenestre est visible dans l'église du XVIIe siècle entre octobre et juin ; en été, elle est à la chapelle.
Le deuxième jour de ce tour, quitter St-Martin (0km) en direction du Nord sur la D2565. Si vous n'avez pas déjà fait, remplir avec de l'essence maintenant. Un peu plus de 2km après la station, tourner à droite sur la D89 pour Le Boréon, puis tourner à gauche presque immédiatement.
On se croirait en Suisse : chalets d'alpages parsèment les pâturages verts luxuriants. Vous suivez une route du sel du XVe siècle.
Après avoir traversé le ruisseau de Boréon aux Trois-Ponts (la frontière italienne jusqu'en 1947), vous atteignez Le Boréon (8,5 km), à l'entrée du Parc National du Mercantour. Il y a une belle chute d'eau et un petit lac.
  • À un carrefour, tourner à droite sur la D189, pour la Vacherie du Boréon. La route se rétrécit, mais est toujours confortablement large. Pour vous garer pour la promenade 13, continuer ici sur une piste rugueuse pour encore 1 km, après le parking supérieur du Boréon.
  • De la vacherie retour vers St-Martin. Au rond-point juste avant de rejoindre la route principale, tourner à gauche pour la Madone de Fenestre. Au prochain carrefour, tourner de nouveau à gauche sur la D94.
Vous vous dirigez directement vers l’escarpé Mont Ponset. 6km en montée, vous passez un énorme tuyau traversant la rivière aux Pontets ; il transporte l'eau du lac de Boréon jusqu'à la centrale électrique près des Châtaigniers. Le ruisseau est traversé par un petit pont et, 1,5 km plus loin, vous entrez à nouveau dans le Parc National.
Il faudra vous y garer pour effectuer la randonnée 15. Tout à coup, vous êtes à la Madone de Fenestre (39km), une chapelle et quelques maisons du Club Alpin Français. Le cirque magnifique se dresse devant vous, dominée par les sommets enneigés du Mont Gélas. En été, la chapelle avec ses murs ornés de fresques détient la statue du XIIe siècle de Notre-Dame-de-Fenestre, l'objet de pèlerinages mensuels ; en septembre, elle retourne à l'église de St-Martin (la randonnée 15 suit la route de ce pèlerinage sur une petite partie). La marche 14 monte jusqu’à la frontière italienne et est chargée d’histoire.
  • Retour à St-Martin (51 km). Tourner à gauche sur la D2565 principale, passer l'aire de stationnement ombragée, et dirigez-vous vers le sud, qui retrace la première journée du tour. Au-delà de Roquebillière prendre à gauche sur le D171 pour Belvédère. Ignorer les deux petites routes vers la droite juste avant le village. Il convient de tourner à gauche au Belvédère jusqu’au (66km) bureau de poste : regarder par-dessus le village, la vallée de Vésubie mitoyenne à la forêt de Turini. Du Belvédère, continuer vers le nord vers le haut le Vallon de la Gordolasque ; la route est amplement large au début, mais elle va se rétrécir et devenir de plus en plus difficile. Dès le départ, l'absence surprenante des pins rend cette vallée très différente du Boréon et de la Fenestre. Vous montez dans un cadre bucolique au-delà de bouleau et de châtaigniers, des vergers et des murs construits de la magnifique pierre locale. Attention à votre conduite, soyez prêt à vous arrêter pour laisser passer les vaches ou les moutons amenés au pâturage. Quelques 7km vers le haut du Belvédère, juste après avoir traversé un petit pont, regardez à gauche à la belle Cascade du Ray. Un autre pont est traversé environ 1km plus loin ; derrière lui, il y a une belle vue des pics enneigés raides.
Le hameau de St-Grat vous accueille 2,5 km plus loin, sa chapelle assez moderne se trouve sur la gauche. En continuant sous la Cime de la Valette sur la gauche et la Cime du Diable sur la droite, la vallée s'ouvre dans les pâturages herbeux ridés, parsemé de rochers, où le ruban du fleuve brille. Juste après le passage d’une centrale bien dissimulée, la route se termine à une aire de stationnement par le pont (Pont du Countet ; 79 km). Tôt dans la matinée, alors que la rosée tombe sur le miroitement de pâturages comme des diamants cette vallée est un paradis terrestre. La marche 16 commence tout juste à gauche du pont. Au-delà du Mont du Grand Capelet, se trouve la fascinante Vallée des Merveilles, où il n'y a plus de 30 000 gravures rupestres datant de l'âge du Bronze. La vallée est un musée en plein air, balisée avec des panneaux d'information par le Parc National. Laissant le pont, retour à la D2565 et tourner à droite, retour à St-Martin-Vésubie (1 07km).

Tour 3: Utelle et les Gorges du Loup

Saint-Martin-Vésubie – Madone d'Utelle – Gorges de la Vésubie – Gorges du loup – Gourdon – Thorenc.
200km / 124mi, environ 7h de conduite, Michelin carte 84 ou 245. Promenades en cours de route : 17, 18. Les routes sont bonnes, mais étroites et sinueuses. Cependant, une grande étendue de Madone d'Utelle de 4,5 km est très abrupte et non recommandée pour les conducteurs nerveux ou passagers. Éviter cette route et la route dans les Gorges du Loup, les dimanches et jours fériés. Faire l'essence avant de quitter Sainte-Martin.
Suggestions de pique-nique : n'espérez pas de pique-nique dans les Gorges du Loup ; Il y a très peu d’aires de stationnement dans les parties les plus jolies de la gorge, et toujours bondées. Madone d'Utelle se dresse sur un haut plateau avec vue panoramique (idéal pour les pique-niques) mais attention : la route de cette chapelle est extrêmement étroite sur une courte distance ; Il y a peu d'ombre et, parfois, au début de l'automne, cette hauteur est peuplée par plus de fourmis géantes et de grillons qu'un film de science-fiction.

Description

Au milieu de ce tour, sur la D2 au-delà de Coursegoules, un tronçon de route de chêne ombragé est extrêmement attractif. Gourdon, plus étroite à la fin du tour, est l'endroit pour débuter la marche 17 : suivre une descente pendant seulement cinq minutes.
Il y a des roches pour s’assoir et un peu d'ombre ; la vue est juste incroyable. Le Plateau de Calern est franchi vers la fin de ce tour. C'est particulièrement beau au printemps quand les plantes sauvages sont en fleurs, et vous pouvez vous garer n'importe où sur le côté de la route large (D12). À la fin du tour, vous avez deux choix le long de la D2 : l'ancien village de Gréolières et de Castellaras (marche 18).
Laissant les pins du Mercantour, nous nous dirigeons vers le sud jusqu'à l'herbe pré Alpes, passé en terrasses d'oliviers. De la table d'orientation au-dessus Utelle nous profitons d'une des plus belles vues dans les Alpes-Maritimes, avant de plonger dans les Gorges du Loup.
  • Dirigez-vous vers le sud de St-Martin-Vésubie sur la D2565.
  • Vous passez sous La Bollène. À Lantosque, vous traversez la Vésubie, continuer sur la D2565 (sur la gauche, juste avant un tunnel). À St-Jean-la-Rivière (24km) tournez à droite sur la D32 vers Utelle.
La route grimpe en épingles à cheveux au-delà des murs de pierres sèches, terrasses d'oliviers millénaires. Tout comme l'approche de l'ancien village fortifié d’Utelle (32,5 km), il y a une vue imprenable sur la vallée de la Vésubie au Mercantour, où le promontoire village de La Bollène enfonce dans la vallée comme la proue d'un navire.
Puis continuer à monter, après 1km, aller à gauche à un embranchement vers Utelle de la Madone. Après un autre 1,5 km, la route se rétrécit à une voie. Parc à la chapelle de pèlerinage de la Madone d'Utelle (39,5 km). La légende veut que les marins ibériques, pataugeant dans la haute mer au large de Nice, lèvent les yeux vers ces sommets et voient une lumière qui les a guidés en toute sécurité jusqu’au rivage. Ils fondèrent la chapelle en 850, mais elle a été reconstruite en 1806. De là continuer à la table d’orientation, où un panorama exceptionnel se déroule (des Alpes par l'intermédiaire de l'Authion (juste derrière la chapelle) jusqu'à Nice, hors de Corse, rondes à l'Esterel, puis du Nord sur les Préalpes de Grasse.
  • Retour à la D2565 principal (56km) et tournez à droite. Continuer le long de la paroi abrupte des Gorges de la Vésubie, près de la rivière. Après 2km, juste au-delà d'un tunnel, remarquez les murs extrêmement purs sur la face cachée de la gorge (le Saut des Français): en 1793, de nombreux résistants luttaient contre l’occupation du Comté de Nice. Les français étaient jetés par-dessus la falaise à cause de leurs atrocités commises.
Plus loin, où la Vésubie se jette dans le fleuve du Var, l’église de Bonson s'élève sur la droite, au bord d'une colline pyramidale.
Aller à gauche vers Nice sur la D6202 et traverser la Vésubie sur le Pont Durandy. Quelque 2,5 km après, au-delà de Plan-du-Var, tourner à droite pour Gilette sur la D17, traverser le Pont Charles-Albert. Au carrefour en t, tourner à gauche sur la D2209 à Carros.
Au confluent, il y a une superbe vue du bassin du fleuve. Juste avant de traverser l'Esteron, tourner vers le village perché de Gilette. La jolie petite voie grimpe à travers les pins et les chênes. Bientôt, vous passez sous le village perché de Broc et ensuite sous Carros.
Juste après le tunnel, tourner à droite en montée sur la D1 pour le Village de Carros et Le Broc.
À la fourche suivante (en succession rapide), allez à droite, encore une fois à droite, puis à gauche. Ces manœuvres vous amène à la table d'orientation du vieux Carros (81km), un magnifique petit village entourant un château et un moulin à vent. D'ici il y a une belle vue du Broc et vers les villages perchés épars sur le côté est de la Var.
  • Laisser Carros sur la D1 pour Le Broc.
Dès que vous entrez dans Le Broc, prendre à gauche à un embranchement pour Bouyon (toujours la D1), laissant la flèche de l'église du XVIe siècle vers la droite.
Traverser la rivière Bouyon puis le hameau des Moulins. Entrer dans Bouyon (93km), garder la D1 vers Roquesteron, ignorant le virage à gauche dans le village, avec son clocher de l'église au toit rouge et son campanile en fer forgé.
  • À un embranchement, continuer tout droit pour Bezaudun sur la D8, longeant le Bouyon sur la gauche, au-delà de Bézaudun-les-Alpes, qui s'élève au large sur le flanc droit terrasses abandonnées la route. Ignorer les deux routes vers la droite de Coursegoules ; garder la D8 pour Gréolières et Vence.
Après avoir traversé un pont enjambant la rivière Cagne, tourner à droite sur la D2 de Gréolières, Thorenc. Regardez à gauche maintenant pour une belle vue de Coursegoules, où l'église romane du XIIe siècle s'élève au-dessus des terrasses herbeuses. Ombragé par des chênes, ce tronçon de route bordée d'herbe est très agréable pour pique-niquer.
  • A une intersection avec le D3 à Pont-du-Loup, aller à droite, et grader la D2 vers Gréolières, Thorenc. Puis, à seulement 1 km plus loin, tourner à gauche sur la D703 à Cipières. La route descend en épingles à cheveux dans la belle vallée du Loup, où les champs recouvrent les flancs des montagnes abruptes.
À un embranchement après 2 km, tourner à droite et traverser la rivière. Maintenant les parois de la gorge sont entrevues à travers les chênes gracieux sur la gauche. Juste à l'extérieur du village de Cipière, laisser la chapelle de St-Claude à gauche. Bien que mal restaurée, elle a une belle porte en fer forgé. La spectaculaire route descend encore une fois, dans une gorge large et ouverte. Quand la D3 arrive par derrière, continuer tout droit vers Gourdon.
« Surplomb des Gorges du Loup ». Suivre ce chemin d'accès court sur un balcon, d'où la vue plonge sur 350m/350 mètres vers le bas dans les Gorges du Loup. Reprendre la D3, à droite.  (Gréolières, Bramafan).
On descend dans les Gorges du Loup. Juste avant le pont de Bramafan, tourner à droite, sur une route à deux voies étroite (D6). A 2km de là, voir la Cascade des Demoiselles.
De là, la route traverse un tunnel, puis descend un écrin d'arbres. Vous traversez le Pont de l'Abîme dans un cadre vivifiant. Passer dans un deuxième tunnel minuscule. La jolie Cascade de Courmes est juste à la sortie, mais vous devez garer à environ 200m plus loin et marche arrière. Ensuite, la route traverse un tunnel plus long.
  • À Pont-du-Loup, tourner à droite sur la D2210 pour le Bar-sur-Loup et traverser la rivière.
Regarder à droite pour voir les piliers de l'ancien pont, détruit pendant la seconde guerre mondiale. (À cette jonction la D2210  est à Tourrettes et Vence mais ces villages occupés sont le plus visités au début de la journée.)
Lorsque vous entrez dans Le Bar-sur-Loup, tourner à droite pour monter dans le village. Parking en face de la tour du XVIe siècle. Visiter l'église gothique du XVe siècle. À gauche de l'église, point de vue magnifique sur les gorges du Loup.
Continuez vers le sud sur la D2210 et, à Châteauneuf-Pré-du-Lac, aller à droite sur la D3 à Gourdon. Maintenant, le D3 offre une vue splendide au Gorge de Loup, Le Bar et Gourdon (153km). Parking en dessous du village, où la marche 17 commence et se termine.
  • De Gourdon direction ouest sur la D12. La route large, peu utilisé monte sur le plateau, avec de belles vues sur Gourdon et jusqu'à la côte.  Ignorer un chemin étroit à gauche pour Les Claps, mais, dans le Col de l'Ecre, prendre à gauche.
Après 3km, la route fait un net virage à gauche ; vous passez sous un Observatoire et traversez le Plateau de Calern sur une route large bordée d'herbe, un délice de fleurs sauvages au printemps. Suivez Caussols à droite. Lorsque vous rencontrez le D5, continuer tout droit pour Thorenc, Gréolières. Depuis le Col de la Sine, il y a des vues spectaculaires vers le blanc éclatant de la Montagne de l'Audibergue.
Lorsque vous traversez le Pont-du-Loup, ignorer la route droit devant pour Andon. Thorenc, Gréolières, tournez à droite, puis à nouveau à droite sur la D79 à Gréolières. Longeant le Loup, cette route vous conduira au village de Gréolières, attrayant. Au prochain virage, à droite, la D502, Thorenc (200km).

Tour 4: Dans les pas de Napoléon

Thorenc – Mons – Fayence – Bargemon – Gorges de Pennafort-Bagnols-en-Forêt-Saint-Cézaire-sur-Siagne – St-Vallier-de-Thiey-Route Napoléon-Thorenc
203km / 126mi ; sur les 8-9h de conduite, carte Michelin 84 ou 245. Promenades en cours de route : 18-22
Toutes les routes sont bonnes, mais certaines sont étroites. Sur une courte section de route à une seule voie entre Callian et Saint-Cézaire, il y a quelques endroits de passage. Remplir avec de l'essence à Thorenc ou Fayence.
Si ce circuit dans les Préalpes de Grasse passe dans certains villages perchés et dans de fines et jolies gorges, deux paysages sont susceptibles de vous combler : le monde de roches rouges au-delà de Pennafort et votre ascension de la magnifique Route Napoléon sous les montagnes blanches de Malay, Lachens et Audibergue. Au-dessous du village de Séranon, vous arrivez sur l'ancienne chapelle, debout dans un isolement total sous les hauteurs torve du Bauroux. La beauté austère de cette chapelle, surtout au coucher du soleil, est saisissante.

Description

  • De Thorenc prendre la D2 vers Gréolières. On peut voir le relais sur le Col de Bleine à gauche, tandis qu’à droite une vieille ruine est accrochée sur la roche.
  • Sur la D5, tourner à droite vers Andon.
Dans le Col de Castellaras, il y a une vue superbe sur la vallée du Loup et sur l'Audibergue. Tourner à droite sur la D79 vers Andon et Séranon. Au-delà d’Andon continuer en direction de Caille (toujours D79).
  • Continuer de suivre Grasse, jusqu'à ce que vous arriviez à la RN85 (20km). Tourner à gauche pour Grasse ; puis, 2,5 km plus loin (dans le Col de Valferrière), prendre à droite sur la D563 pour Mons.
Beau champs herbeux et les platanes vous souhaitent la bienvenue dans Mons (35,5 km). Se garer dans la place principale avec sa fontaine du XVIIIe siècle, office de tourisme et la table d'orientation, de l'endroit où il y a une vue superbe sur la vallée de la Siagnole (randonnée 19) vers le bas. L'Audibergue s'élève à gauche, laisser Mons de la même façon que vous êtes venu, en passant à gauche de l'église du XVIIe siècle/15 avec son beffroi.
Tourner à droite (non balisé, mais il y a une vieille enseigne à venir sur un mur, les GROTTES DE ST-CEZAIRE). Peu de temps après, aller vers la chapelle pour apprécier la vue de Mons. Vous êtes maintenant sur la D56, une jolie petite route, zigzaguant à travers les chênes verts, avec vue sur la Méditerranée.
Après 4,5 km rester sur la droite avec la D56, Continuer sur le pont.
  • À une bifurcation, tourner à droite sur la D37 (à la D563). La route passe à gauche de Château de Beauregard. Jonction de la D563, tourner à gauche pour Fayence. Lorsque vous vous approchez du village, vous partez directement pour le massif de l'Estérel. Vous passez à droite de l'église classique du XVIIIe siècle dans le grand village de Fayence (55,5 km). Suivre « toutes directions ».
Au-delà de la chapelle romane de Notre-Dame-de-l ‘Ormeau, entrer dans le village de Seillans, avec une église romane de 11/15-siècle et un château.
De Seillans prendre la D19 direction de Bargemon. Il y a de très belles vues sur une série de bassins verts. Puis une jolie forêt de pins parfumés et de chêne vous emmène presque tout le chemin à Bargemon (75km). De Bargemon suivre Callas (D25). Il y a une bonne vue pour les maisons, s'abritant sous les ruines du château sur votre approche de la Callas, d'où vous suivez Le Muy (toujours la D25), contournant les vignobles sur la droite et traverser la D562.
Juste après un petit lac et la cascade sur la gauche, en face de l'hôtel, monter sur la gauche. Les prochain 17 kilomètres vous emmènent à travers quelques-uns des paysages les plus beaux de la région. Bien que ce domaine ne soit pas mentionné dans la plupart des guides touristiques, les amateurs affluent vers les différents « domaines » en cours de route, pour goûter le « Côte de Provence ».
A la D47, prendre à gauche pour Bagnols. Au-delà d'une forêt de pins parasols gracieuse, vous traversez la rivière Endre d'où il y a une vue imprenable jusqu'à la côte. Bientôt Bagnols s'étale sur la droite. Le chemin d'accès à la randonnée 20 bifurque vers la droite, à la Chapelle Notre-Dame, juste avant la cave coopérative. Au carrefour, tourner à gauche pour Fayence.
  • Direction Saint-Paul-en-Forêt.
À St-Paul-en-Forêt, rester sur le D4 pour Fayence, Grasse. Après 5km tourner à droite pour Grasse (D562). Tourner à gauche sur la D56 à Callian.
Callian, couronné par son château, maintenant se dresse sur une colline à droite, avec Montauroux au-delà.). Vous passez sous le château du XVIIe siècle et à droite de l'église du XVIIe siècle avec tuiles vernissées sur la tour.
  • Laisser Callian sur la D37 pour Mons.
Il est une belle vue de Callian vers la gauche. Traverser la Siagnole ; ignorer la D656 à Mons. Maintenant, aller vers le bas de l'autre côté de la gorge, à la base de l'escarpement, sur une bonne route à deux voies. Monter en zigzags à travers les oliveraies en terrasses dans Saint-Cézaire-sur-Siagnes (144km) et suivre « centre-ville » dans ce merveilleux village médiéval perché avec une chapelle du XIIIe siècle (Notre-Dame de Sardaigne, où commence la randonnée 21). De l'église, vous pouvez suivre un chemin d'accès à une table d'orientation. Les célèbres Grottes de St-Cézaire se trouvent à 4km au nord-est de la ville, sur la D613. Quitter St-Cézaire sur la D5 pour St-Vallier.
Encore une fois en direction de l'Audibergue, entrer dans St-Vallier-de-Thiey (153 km) A la jonction de la D6085, tourner à gauche pour Castellane. Il s'agit de la Route Napoléon, montée par l'empereur à son retour d'exil à Elbe en mars 1815. Pour éviter les routes principales (gardées par des troupes fidèles au roi), sa petite bande a utilisé ce qui était alors un sentier muletier raide et boueux.
Dans le Col de Valferrière, vous passez la D563 à Mons, suivi plus tôt. Murs en pierres sèches annoncent l'approche à Séranon, (voir la Chapelle Notre-Dame-de-Gratemoine). La principale promenade débute dans le village jusqu'à la droite.
Au Logis du Pin (186 km) vous traversez l'Artuby. Prendre à droite sur la D2211 pour St-Auban ; 2,5 km, prendre à droite la D2 pour Thorenc, Gréolières.

Tour 5: lac Allos

Thorenc • Castellane • St-André-les-Alpes • Colmars • Lac Allos • Colmars
123km / 76mi ; sur les 5 h de conduite ; Carte Michelin 341
Nous longerons l'un des plus beaux lacs artificiels dans le sud de la France, avant de suivre le Verdon en amont vers sa source près du Col d'Allos. Mais le point culminant de ce tour est le cadre magique du lac Allos — le plus grand lac naturel en Europe en altitude (2200m).
De Thorenc, prendre la D6085.La route longe la vallée de la ruelle sur la gauche. La montagne du Bauroux apparaît avant (son sommet, qui domine la Route Napoléon). Ignorer la bifurcation de  Caille. Prendre la D2211 pour Grasse. Après 2,5 km, vous rencontrez la Route Napoléon (D6085) près de l'établissement. Tourner à droite pour Castellane. Se garer à la place Sauvaire pour visiter.

Description

De Castellane suivre Digne et le barrage de Castillon, pour continuer vers le nord sur la D4085. La route monte vers le Col de la Blache. A ce col aller à droite sur la D955. Bientôt, vous commencez à apercevoir le Lac de Castillon. Jonction de la N202, tourner à gauche. Vous passez à droite de St-Julien-du-Verdon. Rester à gauche, traverser le Verdon une fois de plus. Près du haut du lac, tout comme vous entrez St-André-les-Alpes (54km), il y a un grand parking d'où vous pouvez observer les parapentes basé sur la face cachée — dessous robines (versants argileux) dévalant la colline en plis. En plus d'être une Mecque mondialement connue pour les parapentistes, St-André est une zone fruitière et un centre touristique bien situé. Quitter St-André sur la D955 pour Colmars, et Col d'Allos.
Bientôt, vous traversez la rivière Issole. Cette route très agréable est peu fréquentée.
Avec de la chance vous apercevrez le train des Pignes et lui donnerez la chasse ! Après avoir traversé le Verdon, vous êtes dans la haute vallée et les champs verts de Thorame-Haute.
  • Ayant rejoint la D908, vous entrez dans un défilé de falaises de couleur miel. Après une section droite de la route bordée d'arbres, vous passez à droite de la jolie station balnéaire de Beauvezer. Chalets de style suisse à peine rosées avant Colmars (83km), auquel on accède à une belle avenue de châtaignes. Remarquez le cadran solaire sur la Porte de France, à l'entrée sud de cette ancienne ville fortifiée. Le parking est plus loin vers le nord sur la route principale. La chapelle romane (13e siècle) Notre-Dame-de-Valvert est sur votre gauche lorsque vous entrez. À 100 mètres après de la chapelle, prendre à droite sur la D226 pour lac d'Allos.
Les zigzags donnent belle vue sur Allos. Après le Ravin de Valplane vous entrez dans le Parc National.

Tour 6: Gorges Du Cians

Colmars • Col des Champs • Beuil • Gorges du Cians • Puget-Théniers • EntrevauxAnnot • Thorenc
181km / 112mi ; sur les 5-6h de route ; Carte Michelin 341.
Promenades en cours de route : 24-26 ; Marche 28 est sur l'itinéraire de retour. Le circuit fait suite à plusieurs routes sinueuses ; aucune n'est vertigineuse, mais vous devrez peut-être garder une distance confortable si vous rencontrez des voitures venant en sens inverse. Certains passages peuvent être fermés entre octobre et mai. Faites le plein d’essence avant de quitter Colmars.
Après une vivifiante traversée des hauts pâturages alpins, nous descendons la gorge la plus spectaculaire en Provence, les Gorges du Cians, avec les schistes du Permien dont la couleur passe du rose pâle et rouge foncé au violet foncé.

Description

Prendre au nord de Colmars ; la D908 principale, puis tourner à droite sur la D2 pour le Col des Champs.
Cette route très étroite grimpe en épingles à cheveux ; à travers les arbres, vous pouvez apercevoir la haute vallée du Verdon, les pâturages et les hautes montagnes. Environ 4km en montée, vous pouvez garer votre voiture et marcher pour admirer le Panorama de la Collette (30min aller-retour), un point de vue sur les vallées du Verdon et de la Lance. Encore 1,5 km vous arrivez au Site Nordique de Ratéry et une belle vue à gauche d’Allos, puis vous continuez à travers les pins majestueux.
Après le col, vous laissez les Alpes de Haute-Provence pour les Alpes-Maritimes. La route (maintenant deux voies larges) descend en dessous des Aiguilles de Pelens dans la limite des arbres.
  • Juste après la chapelle Saint-Jean, à un embranchement, aller à droite sur la D78 pour Le Monnard et St-Martin.
Ce chemin de campagne passe au milieu des hameaux abandonnés et des vergers délaissés. Dans l'agréable station balnéaire de St-Martin-d'Entraunes (28,5 km) aller à droite sur la D2202 pour Villeneuve, Guillaumes. La route, dans un premier temps, bordée de peupliers, traverse le fleuve du Var, puis relie les vergers.
Au-delà du hameau de La Ribière se trouve le premier des tunnels coupés dans la montagne en escalier qui domine Guillaumes (40km), un centre touristique très agréable avec un château en ruine et une église romane. À Guillaumes continuez tout droit sur la D28 pour Saint-Brès, Valberg. La bonne route traverse chaos de roche, parsemé de pins et de champs verts.
  • Laisser Beuil sur la D28 pour les Gorges du Cians. Regarder en arrière pour admirer les magnifiques vues de Beuil. Quelques 5km en aval de Beuil, vous entrez dans le paysage de roches rouges des hautes Gorges du Cians.
La plus belle section de la gorge (et la plus longue) est la course entre Beuil et Pra d'Astier, où la rivière traverse de schiste rouge. Le contraste entre la pierre de Bourgogne et les verts différents des arbres, des fougères et de la mousse est à couper le souffle. À la D6202 (82,5 km), tourner à droite direction Digne, Puget-Théniers. Visitez la ville et prenez quelques renseignements sur le Train des Pignes !
5km plus loin, vous apercevez la cité fortifiée d’Entrevaux, fondée au XIe siècle. Pour apprécier le site, tourner à gauche en face de la porte de Vauban, puis aller à droite sur la D610 pour le « stationnement panoramique ».
  • Après avoir fait demi-tour, continuez vers l'ouest sur la D4202, en longeant le Var. Après avoir traversé le Pont de Gueydan (où le Var a coupé les Gorges de Daluis à droite), rester à gauche sur la D4202 de Grenoble, Digne, Annot.
  • Les Scaffarels. Tourner à droite sur la D908 en direction d’Annot.
La route suit la vallée de la rivière de la Vaïre. Sur votre droite les célèbres Grès d'Annot, que la marche 26 vous permet d’explorer. Si vous souhaitez faire cette marche, tournez à droite juste avant le centre de la station. Dans le cas contraire, continuez jusqu’à la place principale d’Annot (114,5 km) et garez-vous sur la gauche pour voir la charmante vieille ville.
Retour d’Annot par la route principale (maintenant N202) et tourner à droite. À Vergons, quelques plus loin, la chapelle de St-Ferréol est perchée au sommet d'une colline conique (remarquez ses strates diagonales, si caractéristiques de cette zone). Au-delà le défilé de la Clue de Vergons vous laisse entrevoir le cadre magnifique de St-Julien-du-Verdon, sur le Lac de Castillon.
Juste avant la Demandolx, prenez à droite sur la D102 parfois étroite au-dessus du Lac de Chaudanne, rejoindre la D4085 à l'est de la Castellane.

Tour 7: les failles et les vallées fluviales

Thorenc • Col de Bleine •  Aiglun • Sigale Clue de St-Auban •Lac de Castillon • Castellane • Comps-sur-Artuby ••Aups de Tourtour
176km / 109mi ; sur les 7 h ; Michelin cartes 341, puis 340.
Ce tour s'élance de rivière en rivière tout au long du chemin nous conduisant à Aups. Tout d'abord, nous suivons l'Esteron et ses affluents. Les kayakistes sont dans leur élément ici, et vous devrez rivaliser avec eux pour l'espace de stationnement. A défaut du Verdon, nous longerons son affluent idyllique, le Jabron. L'Artuby ouvre la route vers la Nartuby et les jolies Gorges de Châteaudouble. En fin de journée, il y a une dernière chance pour une promenade — colline du village de Tourtour.

Description

Dirigez-vous vers le nord de Thorenc, pour prendre la D5 pour le Col de Bleine. Regarder en arrière maintenant, vers le bas pour Thorenc, pour apercevoir les ruines du Castellaras et à l’ouest, Bauroux.
  • A environ 3,5 km de Thorenc, dans le Col de Bleine (un centre populaire de deltaplane et très occupé le dimanche) tourner à droite en montée sur une route très étroite ; 1km plus loin, prendre à gauche (à l'opposé du relais). La route se termine avec de superbes points de vue des vallées du Loup et de Lane. Descendre du point de vue et continuer par le col. Au carrefour tourner à droite sur la D10 pour Le Mas, Aiglun. Après 0,6 km, à un embranchement en Y, partir sur la D110 vers Les Sausses.
  • Continuer tout droit sur la D110 pour Le Mas, Aiglun. Lorsque vous rencontrez la D10, encore une fois, tourner à droite pour Aiglun. La route se rétrécit à une seule voie. Maintenant, nous commençons notre circuit (parfois ébouriffant) des clues. Lorsque vous approchez la première d'entre elles, il y a une belle vue vers le village d'Aiglun. Traverser l'Esteron.
Poursuivant à l’est au-dessus de l'Esteron, vous passez sous le cimetière de Aiglun, où la chapelle de Notre-Dame s'élève sur un promontoire, entouré de cyprès. Le hameau de Vascognes se trouve juste en dessous de la route. On peut toujours traverser la passerelle de l’Esteron à Vascognes — une expérience plus audacieuse ! Maintenant regardez vers l'avant, le village perché de Sigale, où tombe l'escarpement des strates jusqu'au fleuve.
A 5km d'Aiglun, partir vers le haut juste avant ou après avoir traversé le Pont du Riolan, pour voir les irrésistibles « thermes romains ». Aller jusqu’à Sigale, admirer sa tour de l'horloge du XIXe siècle, ornée d’un campanile. Après avoir franchi les terrasses d’oliviers, vous rejoignez la D17 et continuez tout droit pour Sigale sur la bonne route large venant de Roquesteron.
Dans cet ancien village fortifié, ce qui attire toujours l'attention est la tour de l'horloge sur son socle rocheux isolés. Vous vous sentez vraiment élevé ici à Sigale, où tombent les murs abrupts jusqu'au confluent de l'Esteron et Riolan. D'ici une route plus large vous emmène haut au-dessus des champs de verdure à l'entrée de la Clue du Riolans, avec une vue à gauche dans cette gorge profond à travers les montagnes. Après avoir traversé le Pont des Miolans, tourner à gauche sur la D2211 vers Collongues, Briançonnet.
  • Bientôt Collongues se manifeste au-dessus des champs verdoyants. Lorsque vous entrez, restez à gauche pour St-Auban, Grasse.
Au prochain carrefour, un peu plus de 1km plus loin, garder la D2211a pour Briançonnet, St-Auban. Prendre à gauche la D2211 pour St-Auban.
Vous continuez en épingles à cheveux jusqu'à la Clue de St-Auban (66 km). Contrairement aux précédentes clues, vous les traversez sur 1km.
Toujours suivre l'Esteron (D305). Après avoir quitté les Alpes-Maritimes pour les Alpes de Haute-Provence, la route devient la D102. Continuer tout droit sur la face cachée du village de Castellane. En arrivant au Col de St-Barnabé, allez tout droit pour Demandolx. Cette route descend par le biais de « garrigues » vers les montagnes derrière St-André et Castellane.
  • Pas loin de Demandolx, vous rejoignez la C2 et conservez tout droit pour Castellane.
  • Tourner à gauche sur la D955 à Castellane. Si vous marchez sur le barrage, vous apprécierez sa hauteur (100m / 330ft), essayez de ne pas penser au fait que c'est seulement 26m/85 pi de largeur à sa base ! Lorsque vous rejoignez la D4085 (Route Napoléon ; Tour de voiture 4), tourner à gauche. À Castellane (97km), n’hésitez pas à vous garer pour monter à la célèbre chapelle de Notre-Dame du Roc. C'est une montée raide sur chemin de croix jusqu'à la chapelle, d’où vous aurez une vue imprenable sur Castellane et l'entrée des Gorges du Verdon.
Ne manquez pas le Pont-du-Roc du XVIIe siècle sur le Verdon (directement en dessous de Notre-Dame). Castellane marque également l'extrémité orientale de la « Route de la Lavande ». De la Place Sauvaire, tourner à droite sur la D952 à Comps-sur-Artuby, Moustiers-Sainte-Marie. Maintenant vous longer la rivière du Verdon sur votre gauche. Remarquez la « Couronne » de la roche dolomitique sur la droite — les Cadières de Brandis. Vous passez le Pont de Taloire, puis au détour de nombreuses falaises escarpées, la Clue de Chasteuil.
Prendre à gauche sur la D955 à Comps-sur-Artuby, traverser le Verdon sur le Pont de Soleils. Bientôt Trigance, avec son hôtel-château du XVIe siècle et le clocher de l'église avec des carreaux émaillés, monte sur la droite.
  • À Comps, continuer sur la D955. À 1,8 km au sud de Comps vous passez un sanctuaire et une chapelle sur la gauche, avec de belles vues à gauche de Comps et de la vallée de l'Artuby. Bientôt, vous entrez dans une zone militaire datant de l'époque de Jules César : Plan de Canjuers. Garder la droite pour Draguignan sur la D955.
Surveillez à gauche la D54 pour Draguignan : l'ignorer mais, juste derrière elle, prendre à droite sur la D51 pour Châteaudouble. Un court tunnel vous emmène dans le vieux village de Châteaudouble. Vous entrez le Bois des Prannes, un beau coin de 5 kilomètres de forêts mixtes. Dans le village d’Ampus, déportez-vous légèrement à droite pour Verignon et, lorsque vous rencontrez (rapidement) un croisement devant vous, allez à droite vers Tourtour (D49).
Prendre la D51 direction Tourtour. Au village (l’un des plus beaux villages de France), le château abrite aujourd'hui la « mairie ». Après avoir erré dans les ruelles pour admirer les maisons anciennes magnifiquement restaurées, passez par l'église où le panorama que son parvis offre sur le golfe de St-Raphaël, le Mont Ventoux, la Montagne Sainte-Victoire et le Lubéron est magnifique.
De Tourtour, continuer sur la D51 vers Villecroze. À un embranchement, continuer tout droit pour Aups sur la D557 ; ignorer la route à gauche pour Villecroze. Au prochain carrefour, rester à droite pour Aups.
 

Saint-Pancrace - Digne
Digne
Vallée de la Bléone - Digne
Digne
Provence

Retour aux questions sur De la Côte d'Azur aux Alpes

Autres informations
Autres catégories