Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

Les Alpes-Maritimes (06)

​L’Estérel    

Le dernier des Mohicans

Si le massif des Maures a la peau brune, l’Estérel lui, a le teint rouge. Comme un signal, au-delà de ses origines volcaniques, annonçant la présence immédiate derrière ses vallons d'une Côte d'Azur urbanisée à outrance. En lorgnant sur les contreforts du Turini, du Mercantour et de la vallée de la Vésubie, le massif de l’Estérel, avec sa mine rouge et son allure sauvage est un peu le dernier des Mohicans de Provence.

Promotions

Chalet de Camping à Castellane Mobil-home
A partir de 301 €/Semaine

Mobil-home à Castellane Chalet
A partir de 350 €/Semaine

Emplacements Camping à Castellane Gorges du Verdon Emplacement Gorges du Verdon
A partir de 18 €/Nuit


Situation géographique

Sursaut du massif des Maures, l’Estérel se déploie entre Saint-Raphaël et La Napoule à l'entrée de Cannes. Il rebondit à son tour au-dessus de Cannes avec le massif du Tanneron, l'une des plus vieilles montagnes de France.

Paysages

La côte aligne un paysage typique de criques et de falaises de porphyre rouge Des falaises sur lesquelles s'agrippent des pins maritimes (l’arbre symbole au tronc rouge lui aussi) et des ficoïdes grasses dont on vous laisse deviner la couleur des fleurs. En s'élevant dans le massif, de l'autre côté du cap Roux, qui offre un des plus beaux points de vue sur la Méditerranée, le promeneur jouera à saute-vallons dans un paysage tourmenté. On y progresse dans un maquis d'arbousiers et de chênes, de bruyères arborescentes, de buissons de cistes aux fleurs blanches et de genêts au jaune éclatant.

Faune et flore

Narcisse, tulipe, perce-neige, iris.... les vallons de l’Estérel ne sont pas avares de fleurs ni de couleurs Dans le rouge ambiant, on ne pourra manquer le jaune éclatant des mimosas, introduits d'Australie au XVIIIe siècle et stars de l'endroit. Ils s'étalent par grappes denses dans l’Estérel et à perte de vue, surtout dans le massif du Tanneron, qui est la plus grande région productrice de l'espèce en Europe.

A découvrir

Le Mal Infernet

C'est l'un des nombreux ravins qui caractérisent l’Estérel. Celui-là est accessible en voiture par un chemin qui part de la baie d'Agay (en venant de Saint-Raphaël) et qui rallie une maison forestière en bordure de la forêt domaniale puis à pied sur les 3 km de ces gorges, tapissées d'un petit ruisseau et surmontées de crêtes rouges. Aux essences classiques s'ajoutent curieusement ici une flore de montagne (comme le perce-neige) et au bord du ruisseau, des arbres de Judée qui se parent de fleurs roses en mai. La fraîcheur des lieux, conjuguée à l'aspect sauvage et escarpé de l'endroit, font du Mal Infernet le lieu de retrouvailles de la faune, peu nombreuse dans le massif (sangliers, hérons. aigrettes, rolliers...).

Les îles de Lérins

Elles sont deux, deux joyaux de verdure à poursuivre en amont le chapelet des îles d'Hyères et à se présenter elles aussi comme des grains de beauté posés au milieu de la Méditerranée. Elles sont l’horizon du massif, accessibles depuis Cannes. A 20 mn pour Sainte-Marguerite ; une 1/2 h à peine pour sa rivale Saint-Honorat. La première abrite une forêt de près de 200 ha un sentier botanique bordé d’immortelles où les espèces sont identifiées au pied de chaque arbre, et une légende celle du mystérieux Masque de fer qui fut emprisonné dans le Fort Royal édifié sur l'île par Richelieu. Le Fort abrite un petit musée de la mer mettant en scène les objets (amphores, monnaies, statuettes...) découverts au large dans les épaves de bateaux. L'île Saint-Honorat – propriété du diocèse – est plus austère. Mais un sentier permet d'en faire le tour, à l'ombre des pins, du monastère et des chapelles qui jalonnent l'endroit.

Le mont Vinaigrier

C'est l'Everest niçois, culminant à 370 m et offrant un superbe panorama sur les contreforts de l’Estérel et sur la baie de Villefranche-sur-Mer.
Sauvé d'un programme immobilier par le Conservatoire du littoral qui y possède 25 ha, ce massif rassemble tous les types de végétation méditerranéenne (garrigue pins, chênes...) avalés à un vol de fauvette de là par la colonie urbaine de Nice. La montée se fait travers des "bancaous" cultivés dans une garrigue odorante parsemée de genêts d’Espagne, de forêts de frênes (ce qui est rare sur la Côte d'Azur) et de chênes verts (les plus beaux de la région) sur le plateau. A 60 m du sommet, un mur cyclopéen confirme l'occupation du site par des peuplades ligures à l'aube de notre ère. Mis en réserve de chasse le domaine abrite aussi 59 espèces d'oiseaux dont la tourterelle turque, le martinet, le hibou petit-duc, l'étourneau sansonnet et le curieux troglodyte. Curiosité botanique de l'endroit  à la limite nord du domaine s'étire un joli cannier.
A ne pas confondre avec le mont Vinaigre, point culminant du massif de l’Estérel. Avec ses 618 m il en est le carrefour géographique et le théâtre d'une belle balade à laquelle on accède par une piste forestière au col de Testanier, entre Saint-Raphaël et Cannes.

Le Mercantour: Au Pays des Merveilles

Originalité : ce Parc de haute montagne côtoie la Méditerranée d'où sa grande diversité de paysages. Ajoutez à cela près de 600 km de randonnées, une quarantaine de plantes que vous ne verrez nulle part ailleurs, 30 000 gravures rupestres datant de presque 3 000 ans inscrites à même les montagnes ainsi que des milliers de chamois, et vous n'aurez encore qu'une idée imprécise du Mercantour.

Situation géographique

Le Parc national du Mercantour est à cheval sur les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence. Il forme une diagonale qui part de Barcelonnette au nord-est, en passant par Saint-Étienne-de-Tinée, Saint-Martin-de-Vésubie pour finir au sud-ouest à Breil-sur-Roya. Une diagonale qui joue à touche-touche avec le Parc naturel de l'Argentera, le long de la frontière franco-italienne.

Paysages

Vallées, cirques glaciaires parsemés de lacs d’un bleu profond, cascades impressionnantes,  immenses pelouses d'altitude… autant de décors, de couleurs, de reliefs contrastés, prometteurs de sensations fortes pour celui qui les parcourt.

Faune, flore

La flore comporte près de 2 00 espèces — dont une quarantaine que l'on ne trouve nulle part ailleurs ! — sur les 4 200 connues en France, dont la saxifrage Lentu flora qui fleurit une fois tous les vingt ans, mais aussi les lys, trolles, dryades, gentianes, orchidées, anémones, silènes, digitales, rhododendrons.
La faune est très riche depuis les insectes, les rapaces (buse, circaète, aigle royal et depuis 1993, le gypaète barbu), en passant par le tétras-lyre, la perdrix des neigee, la perdrix bartavelle, sans oublier les hermines, marmottes et autres cerfs, chevreuils, chamois, mouflons et bouquetins. Et le loup dont on a annoncé le grand retour ? Il est là, en effet, mais à moins d'avoir un coup de chance énorme, vous vous contenterez de savoir qu'il est là, quelque part...

À découvrir

La Vallée des Merveilles

Au cœur du massif du Mercantour, à plus de 2 000 m d'altitude dans un univers déchiqueté, troué par 36 lacs glaciaires et sillonné par 130 km de torrents, la vallée des Merveilles mérite bien son nom. C’est un site grandiose, sauvage et mystérieux. Bénéficiant d’un double climat, alpin et méditerranéen, la flore y est éclatante, notamment l'été. Il recèle également un des plus riches ensembles de gravures rupestres à l'air libre d'Europe. Sur plus de 12 km² autour du mont Bégo qui culmine à 2 873 m, on peut ainsi observer 30 000 gravures réalisées par des prêtres de l'âge du Bronze ancien (1800 à 1500 av JC). Etranges inscriptions (armes, outils, figures géométriques..) classées monuments historiques, à la gloire de cette montagne divinisée en raison des violents orages qui y éclatent ! L'accès y est réglementé, et ceux qui veulent les découvrir doivent s'y rendre en compagnie d'accompagnateurs agréés par le Parc. Des visites sont organisées tous les jours de juin à septembre. Pour s'y rendre, la vallée est accessible à partir de Saint-Dalmas-de-Tende. Attention comme toute excursion en haute montagne prévoyez de bonnes chaussures, des vêtements chauds et informez-vous des conditions météorologiques.
  • La cascade du Boréon
A quelques kilomètres de Saint-Martin-de-Vésubie, Le Boréon, haut lieu d’escalade avec les sommets de la Cougourde, est le point de départ de nombreuses randonnées dans les forêts, vers les sommets ou les lacs de montagne. L'une d'elles mène à la superbe cascade du Boréon qui tombe de 40 m de haut, à plus de 1 500 m d'altitude. A partir de là, plusieurs itinéraires pédestres possibles : d'abord, celui du haut vallon jusqu'aux parois, Tres-Coulpes et le pas de Ladres, qui permet le passage dans le vallon voisin de la Madone de Fenestre ; puis celui du vallon de Salèse qui donne accès par le col du même nom au haut vallon de Mollières et au lac Nègre.
  • Le pays des lacs
La beauté des cimes du Mercantour vient peut-être du fait qu'elles peuvent se regarder dans des miroirs clairs : le Parc recèle en effet près de 100 lacs d'altitude hérités des périodes glaciaires. Beaucoup de sentiers, balisés, mènent à ces cuvettes bleutées propices à la rêverie. Des sentiers faciles vers les lacs des Garrets aux confins de l'Ubaye et du Verdon, des randonnées sportives dans la Haute-Tinée à destination des lacs de Vens aux eaux couleur azur et aux pelouses accueillantes (6 h) ou du lac de Rabuons, le plus vaste du Parc perché à 2 500 m d'altitude (6 h 30). On conseillera la randonnée familiale vers le chapelet des lacs de Millefonts au départ de Saint-Dalmas. Parce qu'elle est donnée en 3 h, elle peut faire figure d’entraînement et laisse le temps de profiter de la féerie de l'endroit. Mais surtout parce que la promenade croise une multitude d'étendues bleutées comme le mont Pépoiri par exemple  (2 674 m). On y accède de Saint-Dalmas par la route de Colmiane, puis la route des vacheries de Millefont, jusqu'à un parking qui croise le GR52 (blanc et rouge). Il vous guidera jusqu'au col de Veilles. En continuant à flanc de montagne, vous plongerez vers les lacs.

Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
Verdon
pédalo dans le lac de Sainte-Croix
Accrobranche
Rafting
Pont de Galetas
Pont du Roc

Retour aux questions sur Guide de la région Provence-Alpes-Côtes d'Azur

Autres informations
Autres catégories