Version FrançaiseEnglish VersionNederlandse versieDeutsch Version
PASS VERDON
1 semaine dans le Verdon = 2 campings pour découvrir la richesse de ce lieu exceptionnel !

En savoir plus

Bois de Siounet, Vallée du Jabron, Montagnes Destourbes et de Brouis, Le Margès, Le Bas-Verdon et les Grandes Randonnées du Pays du Verdon

Sentiers de randonnées :

  • Bois de Siounet : les lacs d'Aron, Notre-Dame de Saint-Julien 
  • Vallée du Jabron : Chapelle Saint-Laurent, Sommet du Beisse et du Bau de Saint-Michel, colline de Clare par la forêt de Maurin-Clare, colline de Clare depuis les Henry, 
  • Montagne Destourbes : Chapelle Notre-Dame d'Eoux, Sommet de Destourbes 
  • Montagne de Brouis : le Petit Brouis, Sommet du Grand Brouis depuis le col de Clavel, Chapelle Saint-Blaise, Sommet du Grand Brouis depuis la Martre, Le Beisse 
  • Le Margès : Le Grand Margès depuis Aiguines, Le Grand Margès depuis les Cavaliers
  • Bas-Verdon : Circuit des Boutas, Circuit de Casteu d'Auruse, Chapelle Saint-Marc, Point de vue de Moussac, Circuit de la Seuve 
  • Les Grandes Traversées du Pays du Verdon : De Moustiers-Sainte-Marie à Estoublon, de Beynes à Aiguines, de Moustiers-Sainte-Marie à Castellane

Bois de Siounet

L'unité naturelle du « Bois de Siounet » est limitée au Nord, par la route C.D. 955, de Trigance au hameau de Jabron ; à l'Est, par la route C.D. 252, de Jabron à Comps-sur-Artuby ; au Sud, par la limite du Camp de Canjuers jusqu'au C.D. 90 ; à l’ouest, par le C.D. 90 jusqu'à Trigance.

Promotions

Chalet de Camping à Castellane Mobil-home
A partir de 301 €/Semaine

Mobil-home à Castellane Chalet
A partir de 350 €/Semaine

Emplacements Camping à Castellane Gorges du Verdon Emplacement Gorges du Verdon
A partir de 18 €/Nuit


Les lacs d'Aron (R1)

Difficultés d'ensemble : P1 (pour promeneurs). Temps : sens de la description : 0 h 30, sens inverse : 0 h 30 Dénivellation : montée : 39 m, descente : 9 m
Kilométrage : 1,900 km. Caractéristiques : petite promenade gentille. Peut être effectuée toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n 35-43 W, « Seillans »

Description de l'itinéraire

De Comps-sur-Artuby (alt. : 900 m), à la sortie NORD-OUEST, emprunter la route C.D. 955. Environ 100 m après le carrefour avec la route C.D. 21, lieu-dit « Le Pigeonnier », un petit chemin revêtu s'écarte à gauche en montant vers la petite chapelle Saint-Didier, qu'il ne faut pas manquer d'aller visiter.
Passer devant la ferme de la Campagne d'Aron et descendre par un petit chemin, vers l’ouest-NORD-OUEST, en direction des lacs (alt.: 930 m environ). De Comps-sur-Artuby : 30 mn. Recommandations : ces lacs sont clôturés et font partie d'une propriété privée. Il est recommandé de ne pas aller s'y baigner, ni de dépasser les limites des clôtures. L'eau de ces lacs sert uniquement à l'arrosage des cultures.

Notre-Dame de Saint-Julien (R2)

Difficultés d'ensemble : P1-P2 (pour promeneurs). Temps : sens de la description : 0 h 45, sens inverse : 0 h 45 Dénivellation : montée : 26 m. Kilométrage : 2,400 km. Caractéristiques : itinéraire agréable. Chapelle très curieuse. Peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n 34-42 E, « Senez »

Description de l'itinéraire

A Trigance, rejoindre le petit chemin revêtu s'amorçant sur la route C.D. 90, en montant au village depuis le pont de Miassol (alt. : 732 m).
Suivre ce chemin vers le SUD-EST sur environ 2 km, où l'on atteint le ruisseau de Bonne, après être passé à côté des propriétés de la Bastié, la Grau, les Condamines et Chagon où à côté d'une ruine une maison récente a été bâtie. Marcher en bordure de champs de céréales, puis par un chemin de terre, contourner par le Nord un mamelon boisé de pins et de buis. Avant d'arriver à la ferme de la Clape, monter par des paliers, à vue de la chapelle Notre-Dame de Saint-Julien, que l'on atteint sur une plate-forme (alt. : 758 m). Curiosité : cette chapelle datant de 1644 est en état correct. Devant l'entrée Est, une vieille croix de bois.

Vallée du Jabron

L'unité naturelle de la vallée du Jabron est limitée à l’ouest, depuis Comps-sur-Artuby par le C.D. 252 jusqu'au carrefour de la Treilles ; au NORD-OUEST, par le C.D. 52 et la vallée du Jabron jusqu'à la R.N. 85 à la Batie ; à l'Est, par le chemin vicinal rejoignant la Martre, puis la chapelle Ste-Blaise, le chemin forestier rejoignant Bargème et la route C.D. 37 jusqu'à la limite du Camp de Canjuers ; au Sud, la limite du Camp de Canjuers jusqu'à Comps-sur-Artuby.

Chapelle Saint-Laurent  (S1 ) (1 061 M)

Difficultés d'ensemble : P1-P2 (pour promeneurs). Temps : sens de la description : 0 h 30, sens inverse : 0 h 30 Dénivellation : montée : 31 m, descente : 9 m.
Kilométrage : 2,400 km. Caractéristiques : parcours en corniche très agréable sur un très bon chemin. Peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 35-43 W, « Seillans »

Description de l'itinéraire

A l'entrée du petit village de Bargème, haut perché sur la crête de la colline (alt.: 1 083 m) (parking), aller vers le NORD-OUEST par un chemin carrossable vers une pinède. Après un coude à droite, rencontrer le G.R. 49.
Le parcours s'effectue en balcon, suivi d'une ligne à M.T., après deux encorbellements, un chemin s'écarte à droite (itinéraire S2 et  U1) (alt. : 1 080 m).
De Bargème : 25 mn. Continuer en corniche à gauche, la zone est très aride ; très vite on arrive à la chapelle Saint-Laurent (alt. : 1 061 m). Du carrefour alt. 1 080 m : 5 mn. De Bargème : 30 mn. Curiosité : petit édifice en cours de restauration, l'arrière comporte une très belle abside. Point de vue : le long du parcours en corniche se développe l'ensemble des collines du Haut-Var.

Sommet du Beisse et du Bau de Saint-Michel (1 289 M) et  (1 266 M) S2

Depuis Bargème. Difficultés d'ensemble : P2 (pour petits randonneurs)
Temps : sens de la description : 1 h –1 h 30, sens inverse : 0 h 45 –1 h 15. Dénivellation : montée : 218 m/322 m, descente : 12 m/139 m. Kilométrage : 3,900 km/5,200 km. Caractéristiques : ascensions courtes et agréables offrant un point de vue remarquable aux sommets. A effectuer au printemps et en automne. Cartographie : cartes I.G.N. n° 35-43 W, « Salmis » et n 35-42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

De Bargème (alt.: 1 083 m), avec l'itinéraire S1, rejoindre la bifurcation alt. 1 080 m.
  • De Bargème : 25 mn. Prendre le chemin de droite (tracé rouge et bleu au départ), la montée débute dans une zone un peu aride, ce n'est qu'une végétation de genêts, de genévriers et d'églantiers, parsemée d'érables qui meublent l'environnement. Passer à droite d'une grande ferme avec une bergerie, et plus haut, dans une pinède, arriver au col de Guillen (alt.:1 159 m).
  • De la bifurcation : 15 mn. Trois chemins se présentent, prendre celui de gauche vers le Nord, il circule en balcon au-dessus du Plan du Défens de Rima, face à la grotte du sommet de Beisse ; atteindre assez vite le col de Beisse (alt. : 1 162 m).
  • Du col de Guillen : 5 mn. Le chemin s'incline vers le NORD-OUEST, un petit sentier s'écarte à droite dans les arbustes de genêts ; l'emprunter sur environ 400 m, puis vers l'Est, par une trace à travers taillis, gagner le sommet de Beisse (alt. : 1 289 m).
  • Du col de Beisse : 15 mn.
  • De Bargème : 1 h. Point de vue : vers le Sud, sur les collines du Haut-Var; au Nord, sur la chaîne allant du Mourre de Chanier au Pré-Chauvin. On peut gravir le Baù de Saint-Michel situé au SUD-OUEST, il suffit de redescendre vers le col de Beisse et monter par des drailles dans des arbustes, traverser une pinède jusqu'au sommet qui culmine à 1 266 m (station télé).
  • Du col de Beisse : 15 mn.
  • De Bargème : 1 h. En jumelant les deux sommets : 1 h 30.
Retour : Par l'itinéraire U5 en sens inverse : 1 h 30 (soit au total : 2 h 30).

Colline de Clare (1 266 M) (S3)

Par la forêt de Maurin-Clare
Difficultés d'ensemble : P1-P2 et T1 orientation. (Pour randonneurs moyens). Temps : sens de la description : 1 h 15, sens inverse : 1 h Dénivellation : montée : 405 m.
Kilométrage : 4,200 km. Caractéristiques : parcours sur une piste parfois monotone. A effectuer toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n 35-42 W, « Castellane »

Description de l'itinéraire

Entre Jabron et Brenon, suivre le C.D. 52 jusqu'à un virage en épingle à environ 1,500 km de Brenon, possibilité de stationnement. Rejoindre l'épingle de la route qui suit (alt. : 861 m). Un chemin forestier de l'O.N.F. de la forêt de Maurin-Clare s'élève régulièrement vers l’ouest (barrière au départ).
Celui-ci effectue de très longs lacets à travers un bois de pins à crochets, de pubescents et de buis. Passer au-dessus d'une clairière, après le lacet suivant, atteindre une citerne (alt. : 1 181 m) (carrefour).
  • De la route C.D. 52 : 1 h. Le chemin forestier redescend sur l'autre versant ; effectuer une épingle et vers l'Est, par un chemin encombré de framboisiers, atteindre son extrémité. Un petit sentier, fléché en vert au départ, prolonge celui-ci ; de moins en moins évident (T1 orientation), rejoindre à travers bois le bord de la crête assez dégagée et la suivre vers le Sud jusqu'au sommet (alt. : 1 266 m). Le versant E est très escarpé (borne géodésique).
  • De la citerne : 15 mn.
  • De la route C.D. 52 : 1 h 15.
Retour : par le même itinéraire en sens inverse : 1 h (soit au total : 2 h 15) ou par l'itinéraireS4 en sens inverse : 0 h 45 (soit au total : 2 h).

Colline de Clare (1 266 M) (S4)

Depuis les Henry. Difficultés d'ensemble : P2, passage T1 (pour randonneurs moyens) Temps : sens de la description : 1 h, sens inverse : 0 h 45 Dénivellation : montée : 347 m.
Kilométrage : 2,600 km. Caractéristiques : ascension dans un cadre de verdure. Itinéraire pouvant être parcouru toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 35-42 W, « Castellane »

Description de l'itinéraire

Sur la route C.D. 52, rejoindre le virage accédant au village de Brenon. Aux Henry (alt. : 919 m) (possibilité de stationnement), continuer par la route vers Châteauvieux sur environ 250 m. Emprunter à droite le chemin forestier (barrière à l'entrée) s'élevant vers le Sud. La côte est assez régulière. Après un palier vers l’ouest, puis vers le Sud, ce n'est plus qu'un sentier qui conduit dans le lit du vallon du Massif (alt. : 1 040 m).
  • Des Henry : 30 mn. Toujours vers le Sud, le sentier se redresse d'une façon très raide dans le bois des Grands Clots très dense de pins, parsemé de pubescents et dont le sol est couvert de buis. Après un encorbellement, vers le SUD-OUEST, atteindre la crête au lieudit « Bel Air » (alt. : 1 209 m).Du vallon du Massif : 20 mn. Vers le Nord, suivre la crête en dominant un escarpement situé à droite, jusqu'au sommet (alt.:1 266 m) (borne géodésique).
  • De l'accès à la crête : 10 mn.
  • Du hameau des Henry : 1 h.
Retour : par le même itinéraire en sens inverse : 0 h 45 (soit au total : 1 h 45) ou par l'itinéraire S3 en sens inverse : 1 h (soit au total : 2 h).

Montagne Destourbes

L'unité naturelle de la Montagne Destourbes est limitée au NORD-EST depuis Castellane par la route R.N. 85 jusqu'au hameau de la Batie ; au SUD-EST, par la rivière de Jabron jusqu'au carrefour de la Treille ; à l’ouest, par les routes C.D. 252 et C.D. 102 jusqu'à Castellane.

Chapelle Notre-Dame d'Eoux (T1) (1 273 M)

Difficultés d'ensemble : P2, passage T1 (pour petits randonneurs) Temps : sens de la description : 0 h 30, sens inverse : 0 h 30 Dénivellation : montée : 203 m
Kilométrage : 1,400 km. Caractéristiques : montée peu évidente, mais agréable. Peut être parcourue toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n 35-42 W, « Castellane »

Description de l'itinéraire

Du village de la Garde situé sur la route R.N. 85, à environ 5 km au SUD-EST de Castellane, emprunter le petit chemin départemental jusqu'au hameau d'Eoulx (alt. : 1 070 m). Possibilité de stationnement sous de grands marronniers. Curiosité : datant de l'an 1045 sous le nom d'Eols, il reste un petit hameau typique. Ses rues sont très étroites avec à l'entrée le château du XVIIe siècle comportant deux imposantes tours sur la façade.
Traverser le hameau vers l’ouest et passer à droite de l'église Saint-Pons, en empruntant un chemin de terre sur environ 100 m. Par une trace à peine marquée à gauche de cultures céréalières en restanques, rejoindre les deux petits réservoirs du village, puis dans le bois de poiriers sauvages, de noyers et de pubescents, gagner la petite chapelle gothique de Saint-Antoine dont le toit est effondré, seule l'abside reste intacte (alt.:1 144 m).
  • Du hameau d'Eoulx : 10 mn. Passer au-dessus de cette chapelle et monter dans la garrigue formée de genêts, buis, églantiers, lavandes, parsemée de quelques pins à crochets et de chênes pubescents jusqu'à la crête de la colline (alt. : 1 253 m). A droite, vers le SUD-EST, suivre la crête en partie rocheuse, en évitant un bastion rocheux par la gauche (N). Gagner une brèche et se porter ensuite sur le plateau sommital (alt. : 1 273 m).
  • De la chapelle Saint-Antoine : 20 mn.
  • Du hameau d'Eoulx : 0 h 30. Point de vue : vers le Nord-ouest, sur la crête de Destourbes dans le prolongement de notre itinéraire, et à gauche sur le Robion. Au Sud, très beau panorama sur les Alpes Maritimes.

Sommet de Destourbes (T2) (1 543 M)

Difficultés d'ensemble : P2, passages T1 sur la crête. (pour randonneurs moyens). Temps : sens de la description : 3 h, sens inverse : 2 h 15 Dénivellation : montée : 837 m, descente : 12 m.
Kilométrage : 6,600 km. Caractéristiques : ascension dans une forêt très agréable. Peut être effectuée toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n 35-42 W, « Castellane »

Description de l'itinéraire

De Castellane (alt. 718 m), par la route R.N. 85, se dirigeant vers la sortie Est de la ville en direction de Grasses, passer devant un calvaire à droite face au pont romain enjambant le Verdon. Environ 100 m plus loin, au niveau du panneau de sortie de la ville, un sentier s'élève en épi à droite (panneau de l'O.N.F.) (tracé jaune). L'emprunter, celui-ci effectue un lacet en montant progressivement (P2) dans un sous-bois très agréable. Après un parcours vers le SUD-EST, le sentier effectue des lacets en coupant quelquefois des éboulis. C'est sous un couvert de pins à crochets, d'érables et de pubescents que l'on atteint une petite piste (alt. : 877 m).
  • De Castellane : 45 mn. Couper cette piste, le sentier la suit parallèlement au-dessus vers le SUD-EST, puis effectue des lacets dans une végétation de mélèzes et de noisetiers. Après une longue traversée vers le SUD-EST, une extrémité de piste vient buter contre notre sentier (alt.: 1 140 m).
  • De la première piste : 45 mn.  Passer au-dessus de cette piste, le sentier descend légèrement, puis après une traversée ascendante d'environ 500 m, effectuer de grandes boucles tantôt dans un sous-bois dense, tantôt dans une zone clairsemée, jusqu'à atteindre la croupe de la crête, plus dégagée. Suivre celle-ci vers le S, puis le SUD-EST, en longeant le dessus d'escarpements situés au SUD-OUEST. Atteindre le pointement 1 537 m, et, en bordure de falaise, rejoindre plus loin le sommet de la Montagne de Destourbes (alt. : 1 543 m), entouré de falaises (borne géodésique).
  • De la deuxième piste : 1 h 30.
  • De Castellane : 3 h. Point de vue : remarquable sur le Robion et les vallées de Robion et d'Eoulx.

Montagne de Brouis

L'unité naturelle de la montagne de Brouis se limite depuis le hameau de la Batie situé sur la route R.N. 85, à l’ouest, par le chemin vicinal passant à la Martre puis à la chapelle Saint-Blaise, par le chemin forestier rejoignant Bargème et la route C.D. 37 jusqu'à la limite du Camp de Canjuers ; au SUD-EST, par la route C.D. 21 et C.D. 144 jusqu'au Logis du Pin (R.N. 85) ; au NORD-EST par la R.N. 85.

Le Petit Brouis (1 432 M) (U1)

Depuis Bargème. Difficultés d'ensemble : P2-T1 (pour petits randonneurs) Temps : sens de la description : 1 h 30, sens inverse : 1 h Dénivellation : montée : 375 m, descente : 26 m.
Kilométrage : 3,800 km. Caractéristiques : ascension logique parfois pénible vers la fin. A effectuer de préférence au printemps et en automne. Cartographie : carte I.G.N. n 35-43 W « Seillans » et n 35-42 W « Castellane

Description de l'itinéraire

De Bargème (alt. : 1 083 m), avec les itinéraire S1 et S2, rejoindre le col de Guillen (alt. : 1 159 m).
  • De Bargème : 40 mn. Prendre le chemin de droite, celui d'en face est emprunté par l'itinéraire U5 arrivant de la Martre ; s'élever sur un petit plateau de pins épars ; descendre légèrement vers un collet (alt. : 1209m).
  • Du col de Guillen : 5 mn. Par un petit sentier, monter à droite vers une croupe, et suivre celle-ci dans une zone aride, en traversant à deux reprises un pierrier. Dépasser un boqueteau de pins et contourner une barre rocheuse par la gauche. Revenir en lacets jusqu'au plateau sommital. A gauche, vers le NORD-EST, gagner le sommet occidental du Petit Brouis (alt. : 1 432 m) (P2-T1) (borne géodésique).
  • Du collet : 1 209 m : 45 mn.
  • De Bargème : 1 h 30. Il existe un deuxième sommet plus à l'Est ayant la même altitude. On peut le rejoindre en 15 mn dans une zone un peu escarpée (T1).

Sommet du Grand Brouis (1 592 M) (U2)

Depuis le col de Clavel.
Difficultés d'ensemble : P2, passage T1 pour l'orientation. (pour randonneurs moyens). Temps : sens de la description : 2 h, sens inverse : 1 h 30. Dénivellation : montée : 523 m.
Kilométrage : 3,800 km. Caractéristiques : montée au col très agréable et rapide. La crête est plus pénible. A effectuer de préférence au printemps et en automne. Cartographie : carte I.G.N. n° 35-42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

Par la route C.D. 21, entre le Logis du Pin et la Bastide, gagner le col de Clavel (alt.: 1 069 m). Parking sur le côté Est de la route. Vers le NORD-EST, puis vers l’ouest, emprunter un chemin charretier dans une pinède, avec des buis et des genêts. Passer sous une petite ligne à B.T. et atteindre une prise d'eau (alt. : 1 178 m) (bifurcation).
  • Du col de Clavel : 15 mn. Prendre le chemin de gauche qui s'élève régulièrement vers le Sud-SUD-OUEST ; le sol devient chaotique puis, après une épingle, monter directement vers le Nord en passant dans une clairière. Plus loin, s'incliner vers le NORD-OUEST et gagner le col de Brouis (alt. : 1 287 m) (jonction avec l'itinéraire n° U4).
  • De la prise d'eau : 45 mn. Vers le Sud-SUD-OUEST avec l'itinéraire U4, rejoindre le sommet du Grand Brouis (alt. : 1 592 m) (borne géodésique, cairn).
  • Du col du Brouis : 1 h.
  • Du col de Clavel : 2 h. Point de vue : cf. itinéraireU4.
Retour : Par le même itinéraire en sens inverse : 1 h 30 (soit au total : 3 h 30) ou par l'itinéraire ri U4 en sens inverse : 2 h 30 (soit au total : 4 h 30).

Chapelle Saint-Blaise (985 M) (U3)

Difficultés d'ensemble : P1-P2 (pour promeneurs). Temps : sens de la description : 0 h 15, sens inverse : 0 h 15 Dénivellation : montée : 64 m, descente : 3 m.
Kilométrage : 1,200 km. Caractéristiques : itinéraire en forêt. Point de vue très joli au sommet. Peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 35-42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

Du village de la Martre (alt. : 965 m), emprunter une petite route au Sud se dirigeant vers l’ouest puis le SUD-OUEST jusqu'à la campagne des Mauniers (alt. : 924 m) (possibilité de stationnement), ruines en restauration.
Suivre le chemin de terre bordé d'aulnes le long du ruisseau du Vallon des Frayières. Celui-ci effectue un angle de 90° et 250 m plus loin, un chemin s'écarte à gauche franchissant la rivière de l'Artuby par un gué (alt. : 918 m).
  • De la campagne des Mauniers : 5 mn. Sur l'autre rive, revenir vers le SUD-EST, à travers une pinède de grands pins, puis monter vers le S et le SUD-EST pour atteindre un carrefour (panneau de propriété privée). Se porter à gauche, 250 m plus loin, on arrive à la chapelle Saint-Blaise (alt. : 985 m).
  • De gué sur l'Artuby : 10 mn.
  • De la  Campagne des Mauniers : 15 mn. Point de vue : en montant sur le rocher à l'Est de la chapelle, on domine la rivière de l'Artuby.

Sommet du Grand Brouis (1 592 M) (U4)

Depuis la Martre. Difficultés d'ensemble : P2 avec passages T1. (Pour bons randonneurs). Temps : sens de la description : 3 h, sens inverse : 2 h 30 Dénivellation : montée : 669 m, descente : 3 m
Kilométrage : 9,100 km. Caractéristiques : forêt magnifique jusqu'au col. A effectuer de préférence au printemps et en automne. Cartographie : carte I.G.N. n 35-42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

Du village de la Martre, emprunter la petite route au Sud se dirigeant vers l’ouest, puis le SUD-OUEST. A environ 2,500 km, bifurcation (alt. : 926 m). Prendre la branche de gauche ; environ 200 m plus loin, fin du revêtement. Vers le Sud, longer des champs de céréales d'abord à droite, puis à gauche. S'avancer sur un chemin de terre jusqu'au pont romain de la Serre (alt. : 928 m) (saules) et suivre des cultures, à gauche, vers l'Est jusqu'à un gué (alt. : 929 m).
  • De la bifurcation : 15 mn. Clot des Moulins (jalonnement rouge et bleu sur un arbre) (alt. : 951 m).
  • Du gué : 5 mn. Emprunter le chemin de gauche s'élevant doucement et régulièrement, suivi par des marques rouges. Il effectue quatre longs lacets puis vers le NORD-EST, il s'enfonce d'une façon rectiligne sur environ 3 km, afin d'atteindre le col de Brouis (P2) (alt.: 1 287 m) (jonction avec l'itinéraire n° U2 arrivant en face).
  • De la bifurcation du Clot des Moulins : 1 h 40. C'est ici que l'aventure commence ; vers le Sud-SUD-OUEST, par une petite trace, (T1), s'engager dans un taillis de buis et de genêts sur environ 200 m, la zone devient plus clairsemée, et la côte s'accentue. Par une croupe boisée versant Nord, monter jusqu'au sommet (alt. : 1 592 m) (borne géodésique, cairn).
  • Du col de Brouis : 1 h.
  • Du stationnement : 3 h. Point de vue : vers le Sud, sur les collines du Haut-Var; au Nord, sur le massif du Mourre de Chanier et du Pré Chauvin.
Retour : Par le même itinéraire en sens inverse : 2 h 30 (soit au total : 5 h 30) ou par l'itinéraire U2 en sens inverse : 1 h 30 (soit au total : 4 h 30).

Le Beisse (1 289 M) (U5)

Depuis la Martre, par le Défens de Rima. Difficultés d'ensemble : P2 passage T1 orientation. (Pour randonneurs moyens). Temps : sens de la description : 1 h 45, sens inverse : 1 h 30 Dénivellation : montée : 368 m, descente : 3 m. Kilométrage : 5,900 km. Caractéristiques : très joli parcours varié. A effectuer de préférence au printemps et en automne. Cartographie : carte I.G.N. n 35-42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

Du village de la Martre, avec l'itinéraire U4, rejoindre le stationnement (alt. : 926 m) et la bifurcation du Clot des Moulins (alt. : 951 m).
  • Du stationnement : 20 mn. Emprunter le petit chemin de droite dans la pinède, se transformant plus loin en un petit sentier, puis en une trace à travers buis et quelques boqueteaux de pins. La côte s'accentue fortement dans un ravinement afin d'atteindre le plateau du Défens de Rima, assez dénudé (alt. : 1 007 m).
  • De la bifurcation du Clot des Moulins : 20 mn. La montée devient plus raide jusqu'au col de Guillen (alt. : 1 159 m).
  • De l'accès au plateau du Défens de Rima : 45 mn.  Avec l'itinéraire n° S2 vers le Nord, gagner le sommet du Beisse (alt. : 1 289 m).
  • Du col de Guillen : 20 mn.
  • Du stationnement : 1 h 45.
Retour: Par le même itinéraire en sens inverse : 1 h 30 (soit au total : 3 h 15) ou par l'itinéraire n° S2 en sens inverse : 0 h 45 (soit au total : 2 h 30).

Le Margès

L'unité naturelle du Margès, depuis le Lac de Sainte-Croix est limitée au NORD-OUEST par le cours du Verdon, face au ravin de Mainmorte. Une ligne directe vers la route C.D. 71, que l'on suit jusqu'au Pont de l'Artuby ; au SUD-OUEST par la limite du Camp de Canjuers jusqu'à la route C.D. 957 et le lac de Sainte-Croix.

Le Grand Margès (1 577 M) (V1)

Depuis Aiguines. Difficultés d'ensemble : P2 avec passages P3 et T1. (Pour bons randonneurs). Temps : sens de la description : 2 h 30, sens inverse : 1 h 45 Dénivellation : montée : 780 m, descente : 40 m
Kilométrage : 4,700 km. Caractéristiques : itinéraire classique, très fréquenté ; effectué dans une très belle forêt. Peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 34-42 W « Moustiers-Sainte-Marie ».

Description de l'itinéraire

D'Aiguines (alt. : 837 m), emprunter le G.R. 99 se dirigeant vers le SUD-EST en s'élevant dans le village vers la chapelle Saint-Pierre (Point de Vue magnifique sur le village des Salles et le lac de Sainte-Croix–table d'orientation). Passer à gauche d'un réservoir d'eau et atteindre la route C.D. 71, que l'on coupe en diagonale pour s'élever par un petit sentier dans un bois de pins d'Autriche, puis de chênes pubescents. La côte est assez abrupte avec par endroit de petits ressauts (P2-P3) nous conduisant au sommet du Puits (alt. : 1 095 m).
  • Du village d'Aiguines : 50 mn. Descendre légèrement et passer à un collet traversé par un petit chemin (tracé jaune) (alt. : 1 078 m) (var. de départ). Couper celui-ci et s'élever régulièrement par une côte assez forte, le sentier accède en bordure d'un escarpement situé à gauche (P2-T1). Le suivre en balcon, Point de Vue magnifique vers le NORD-EST. Atteindre ainsi le col de Faou de Chabrat (alt. : 1432 m).
  • Du sommet du Puits : 1 h. A travers clapiers, descendre dans la doline herbeuse du Clot de la Glacière (alt.:1399 m).
Hors itinéraire : A droite, à travers taillis et lapiaz, contourner une butte et accéder au sommet du Petit Margès. P.V. sur le vaste plateau de Canjuers et la montagne des Cugulons.
Traverser cette doline vers l'Est, un sentier s'élève dans des lapiaz vers le Nord, puis le SUD-EST afin de rejoindre la bordure d'escarpements dominant le canyon du Verdon (P2-T1). Suivre ce balcon, exposé au vent, jusqu'au sommet du Grand Margès (alt. : 1 577 m) (signal géodésique).
  • Du col de Faou de Chabrat : 40 mn.
  • Du village d'Aiguines : 2 h 30.
Variante de départ
De la route C.D. 71, on peut 1 km après le col d'Illoire, à un coude, emprunter un petit chemin (alt. : 1 056 m), jalonné en jaune accédant à la dépression située au SUD-EST du sommet du Puits, et rejoindre l'itinéraire décrit (alt. : 1 078 m). De la route C.D. 71 : 5 mn, ce qui réduit le parcours décrit de 45 mn. Point de vue : exceptionnel sur le défilé du Canyon du Verdon dominé par le plateau de Barbin et les montagnes du Mourre de Chanier au Pré-Chauvin. La vue s'étend vers l’ouest jusqu'au Ventoux et au Sud, sur le Haut-Var.
Retour :
Par le même itinéraire en sens inverse : 1 h 45 (soit au total : 4 h 15) ou par l'itinéraire n° V2 en sens inverse : 2 h 30 (soit au total : 5 h).

Le Grand Margès (1 577 M) (V2)

Depuis les Cavaliers
Difficultés d'ensemble : P2 avec passage P3. (Pour bons randonneurs). Temps : sens de la description : 3 h 15, sens inverse : 2 h 30 Dénivellation : montée : 803 m, descente : 28 m
Kilométrage : 9,700 km. Caractéristiques : itinéraire classique. S'effectue en grande partie dans les bois. La crête sommitale est plus pénible. A effectuer toute l'année en évitant toutefois les heures chaudes de l'été. Cartographie : cartes I.G.N. n° 34-42 E « Senez » et n° 34-42 W, « Moustiers-Sainte-Marie »

Description de l'itinéraire

Sur la route C.D. 71 à 15 km du village d'Aiguines, en direction de Comps-sur-Artuby, rejoindre l'auberge des Cavaliers (alt. : 802 m) (parking).
Revenir vers l’ouest-NORD-OUEST par la route sur environ 200 m. Le G.R. 92 s'écarte à gauche vers le Sud puis à l’ouest par un petit sentier assez rocheux, à travers des buis parsemés de pubescents. Entrer dans un sous-bois très agréable où l'on serpente entre des hêtres et des pubescents, puis gravir une petite côte où l'on rencontre un ancien pilier. Continuer au-dessus, puis de nouveau vers le NORD-OUEST, traverser une zone plus clairsemée à travers genêts, dont le sol est jonché de thym et de sariette. Une nouvelle côte plus prononcée conduit à un large chemin (P2) (alt. : 932 m).
  • De l'auberge des Cavaliers : 45 mn. Toujours vers le NORD-OUEST, parcourir ce chemin sous un couvert de hêtres magnifiques avec par endroit du houx et des pubescents. A une clairière, un chemin arrive à gauche en épi (alt. : 928 m).
  • De l'accès à la piste : 7 mn. Continuer dans la même direction, le chemin est parfois rectiligne. A un petit dégagement, se trouve une source à gauche (fontaine de Périer), puis à droite, environ 200 m plus loin, arrive le tracé jaune du sentier Vidal venant du fond du Grand Canyon du Verdon (alt. : 932 m) (tracé jaune sur un ancien pilier en contrebas en partie caché par des genêts).
  • De la clairière : 13 mn. Poursuivre par le chemin et atteindre une épingle du C.D. 71, que l'on tangente (alt. : 958 m), lieu-dit « La Petite Forêt » (un tracé jaune arrive de l'autre côté de la route).
  • Du sentier Vidal : 25 mn. Par un petit sentier, s'élever au-dessus de la route d'abord vers le Sud puis très vite vers l’ouest sur environ 150 m où l'on amorce un crochet en direction SUD-EST, en gravissant le bois de la Grande Forêt d'abord d'une façon rectiligne (P2), sous un couvert très dense. Après environ 1 km le sentier s'oriente vers le S en montant plus fortement (P2-P3), en effectuant des lacets très serrés à travers hêtraie parsemée de houx et de buis, dont le sol est tapi de feuilles sèches et par endroit d'herbe, de grosses campanules et de joubardes jaunes. Arriver au Pas de Garimbau sur le plateau sommital (alt. : 1 303 m).
  • De la Petite Forêt : 50 mn. Traverser ce plateau « dit de la Colle », vers le SUD-OUEST entre des boqueteaux de buis avec quelques arbres épars puis, après environ 400 m, s'orienter vers le NORD-OUEST. Le parcours est à peu près de niveau dans une zone dégagée couverte d'herbe ainsi que de touffes de lavande et de serpolet. S'élever plus franchement entre des buis. Passer à la pointe 1 460 m suivie environ 500 m plus loin par la pointe 1 504 m. Le parcours s'effectue sur une croupe plus marquée dans une zone de lapiaz et atteint un épaulement où un replat conduit au sommet (alt. : 1 577 m).
  • Du Pas de Garimbau : 1 h.
  • De l'Auberge des Cavaliers : 3 h 15. Point de vue : cf. itinéraire n° V1.
Retour : par le même itinéraire en sens inverse : 2 h 30 (soit au total : 5 h 45)
Par l'itinéraire n° V1 en sens inverse : 1 h 45 (soit au total : 5 h).

Bas Verdon

L'unité naturelle du Bas-Verdon est limitée depuis le N, du lac de Sainte-Croix, à l'Est, par la route accédant à Moustiers-Sainte-Marie ; au Nord, par la route C.D. 952 jusqu'à Vinon-sur-Verdon à l’ouest ; au Sud, par le cours du Verdon remontant au lac de Sainte-Croix.

Circuit des Boutas (W1)

Difficultés d'ensemble : P2 avec passages Ti orientation Temps : sens de la description : 4 h, sens inverse : 4 h Dénivellation : montée : 306 m, descente : 306 m.
Kilométrage : 13,400 km. Caractéristiques : itinéraire varié d'un intérêt moyen. A parcourir au printemps et en automne. Cartographie : carte I.G.N. n 33-42 E, « Valensole »

Description de l'itinéraire

Du paisible petit village de Montagnac (alt. : 610 m), se porter vers le Nord, sur la route conduisant à Riez jusqu'au Grand Vallon (alt. : 561 m). Laisser une première route à gauche et emprunter la seconde vers l’ouest située après un coude (plusieurs poteaux électriques en béton). Après une côte, ce n'est plus qu'une piste de terre qui s'incline vers le Nord pour passer non loin du mas du Plan de Croix, et de ses dépendances, à gauche, et de la ferme de la Poumettes, à droite (pigeonnier) (alt. : 618 m).
  • Du village de Montagnac : 20 mn. Continuer sur environ 100 m vers le Nord, pour emprunter une bonne piste à gauche vers l’ouest, entre des cultures puis en lisière d'une chênaie située à droite (résidence). Plaine de Pubeauclaire. Environ 200 m après le bois, un chemin s'écarte à droite entre deux champs, l'emprunter vers le N et descendre à droite d'un ravinement (abreuvoir). Effectuer un crochet à droite en contournant les ruines de Boutas et se trouver dans le creux du Ravin de Boutas (alt. : 552 m), face aux ruines de la Renardière.
  • De la ferme du Plan de Croix : 30 mn. A gauche, vers l’ouest, descendre le creux du ravin sur un terrain souvent alluvionnaire (P2-T1 orientation). Par endroit, il est envahi par de la végétation, éviter certaines zones par la droite. Une saignée est très marquée à gauche (limite des communes de Montagnac et d'Allemagne-en-Provence), le vallon s'incline vers le NORD-OUEST, « ravin de la Vélanette », plus bas, passer à gauche d'un stand de tir et atteindre dans une clairière un carrefour (alt. : 473 m). Environ 400 m plus loin, atteindre la route C.D. 952 à Cordelle, entre Allemagne-en-Provence et Riez.
  • De l'accès au ravin de Boutas : 1 h. A la clairière, s'engager sur le chemin charretier vers le NORD-EST, puis l'E, remontant le ravin du Castelet jusqu'aux ruines de Guiraman (alt.: 510 m) (ligne téléphonique).
  • De la clairière : 20 mn. Continuer sur environ 200 m, le chemin effectue un S à droite. Un premier chemin très évident s'écarte à droite, ne pas le suivre, mais emprunter le second, moins évident s'enfonçant dans le ravin de la Cavale, d'abord vers le Sud (T1 orient.), puis progressivement vers l’ouest à travers chênaie parsemée de genévriers. Vers le haut, le chemin se resserre, et ce n'est plus qu'un sentier qui se faufile entre des branchages et des ronces. Ces dernières se faisant plus agressives, il est donc recommandé de monter à droite en bordure de cultures, où un bon chemin progresse parallèlement au vallon, puis entre les exploitations agricoles de la Plaine de Giraud, et conduit à la route reliant Riez à Montagnac (alt. : 628 m).
  • Des ruines de Guiraman : 1 h 20. A droite, vers le Sud, suivre cette route jusqu'au village de Montagnac.
  • De l'accès à la route : 30 mn.
Total du circuit : 4 h.
Cet itinéraire peut être effectué en un seul sens en laissant des véhicules au lieu-dit « Cordelle » et à Montagnac.

Circuit de Casteu d'Auruse (W2)

Difficultés d'ensemble : P1-P2 (pour petits randonneurs) Temps : sens de la description : 1 h 45, sens inverse : 1 h 45 Dénivellation : montée : 88 m, descente : 88 m.
Kilométrage : 7,200 km. Caractéristiques : randonnée agréable, éviter les grandes chaleurs. Cartographie : carte I.G.N. n° 33-42 E, « Valensole »

Description de l'itinéraire

De Roumoules (alt. : 590 m), vers le SUD-EST, traverser le village en direction de la distillerie.
Avec le G.R. 4, entrer dans un vallonnement que l'on abandonne rapidement pour gravir le premier chemin à droite (pins noirs, pubescents, genévriers) jusqu'au plateau de lavandes et de plantation de chênes truffiers.
Après un crochet en baïonnette, suivre la bordure du plateau en dominant le ravin de Béard, puis celui du Brusquet à droite, face aux grandes antennes de R.M.C. Passer à gauche d'un petit cabanon et atteindre plus loin un croisement (alt. : 673 m) ; le G.R. 4 s'écarte à gauche.
  • De Roumoules : 40 mn. Descendre à droite et franchir le ravin du Brusquet pour remonter vers les cultures de Casteu d'Auruse que l'on traverse vers le SUD-EST. Atteindre un carrefour à la lisière d'un bois (alt. : 678 m). Se diriger vers le S, après avoir traversé une culture, descendre au creux du ravin de Béard et rejoindre une bifurcation (alt. : 675 m).
  • Du carrefour (alt. : 673 m) : 15 mn. Se porter à droite vers l’ouest-NORD-OUEST en dominant le ravin de Béard situé à droite. Après environ 1,500 km, un chemin en épi revient à droite vers le creux du ravin. L'emprunter et y accéder. Vers le NORD-OUEST, descendre à travers pins et pubescents, le chemin s'élargit et atteint la route d'accès au village de Roumoules à la station de pompage (alt. : 592 m). Environ 500 m plus loin, gagner le village (alt. : 590 m).
  • De la bifurcation (alt. : 675 m) : 50 mn.
Total du circuit : 1 h 45.

Chapelle Saint-Marc (W3)

Difficultés d'ensemble : P2, passage P3. (Conseillé à de petits randonneurs). Temps : sens de la description : 0 h 45, sens inverse : 0 h 45 Dénivellation : montée : 129 m, descente : 129 m.
Kilométrage : 2,700 km. Caractéristiques : joli petit parcours pouvant meubler un moment de la journée. Peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 33-42 E, « Valensole »

Description de l'itinéraire

D'Allemagne-en-Provence (alt. : 423 m) (parking), emprunter la route C.D. 952 se dirigeant vers Riez. Après le coude, dont un pont enjambe le ravin de Tartavel, s'élever à droite vers l'Est, par un sentier très raide dans une draille, oratoire à gauche. La montée s'effectue d'une façon rectiligne jusqu'au relais T.V. qui domine (alt. : 526 m).
  • D'Allemagne-en-Provence : 15 mn. Contourner le relais à gauche ; le chemin pour y accéder arrive également de gauche. Prendre le sentier qui monte très légèrement sur la croupe de la colline à travers un sous-bois de yeuses et de pubescents particulièrement agréable jusqu'à la chapelle Saint-Marc (alt. : 547 m).
  • Du relais T.V.: 5 mn. Curiosités : chapelle très bien entretenue extérieurement ainsi qu'intérieurement. Derrière, possibilité éventuellement de s'abriter en cas de pluie dans la partie voûté qui fut autrefois l'ancien presbytère. Dépasser la chapelle et suivre à gauche dans le sous-bois un bon chemin. Environ 50 m plus loin, bifurcation, continuer à gauche vers le NORD-EST, puis l’ouest jusqu'à la route C.D. 952 que l'on atteint à l'entrée E du village (alt. : 437 m). Le rejoindre.
  • De la chapelle Saint-Marc : 25 mn.
Total du circuit : 45 mn.

Point de vue de Moussac (W4)

Difficultés d'ensemble : P2, avec passages T1 orient. (S’adresse à de petits randonneurs). Temps : sens de la description : 0 h 45, sens inverse : 0 h 45 Dénivellation : montée : 4 m, descente : 22 m
Kilométrage : 2,850 km. Caractéristiques : parcours agréable peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 33-43 E, « Tavernes »

Description de l'itinéraire

Du village de Quinson (alt. : 400 m), emprunter la route C.D. 15 jusqu'au carrefour de la route d'Esparron-de-Verdon. A gauche, suivre celle-ci jusqu'au coude dit de la « Templière », où un chemin revêtu s'engage à gauche vers le Sud : 545 m. Possibilité de stationner à 500 m sur ce chemin (alt. : 543 m).
Emprunter un chemin vers l’ouest traversant des cultures jusqu'au carrefour du Petit Rabèle. Vers le SUD-EST, prendre à gauche à travers bois, contourner les ruines de Moussac et poursuivre vers le SUD-OUEST où l'on atteint une bifurcation (alt. : 540 m).
  • De la Templière : 20 mn. A droite, vers l’ouest, s'engager sur un chemin moins évident à travers bois et atteindre un poste à feu (coupes de bois). Toujours vers l’ouest, un sentier prolonge le chemin ; le suivre (P2-T1 orient.), celui-ci se faufile sur le flanc à travers chênaie et genêts, déjà, on aperçoit la chapelle Sainte-Maxime sur la colline du versant opposé à la grande faille que creuse le Verdon. A peu près en face de la chapelle, atteindre un promontoire rocheux offrant un très beau point de vue sur le cours du Verdon (alt. : 527 m), bien que souvent quelques arbres sont gênants.
  • De la bifurcation de Moussac : 25 mn.
Total du parcours : 45 mn.

Circuit de la Seuve (W5)

Difficultés d'ensemble : P2 (s'adresse à des promeneurs). Temps : sens de la description : 1 h 15, sens inverse : 1 h 15 Dénivellation : montée : 58 m, descente : 58 m.
Kilométrage : 4,200 km. Caractéristiques : joli petit circuit varié peut être effectué toute l'année. Cartographie : carte I.G.N. n° 33-43 E, « Tavernes »

Description de l'itinéraire

D'Esparron-de-Verdon, emprunter la route se dirigeant vers Quinson, sur environ 2,800 km, où l'on atteint un double coude (alt. : 534 m). Au second coude (parking), s'engager sur une bonne piste vers le NORD-OUEST, lavandes à droite, après un chemin débouchant à droite, s'orienter vers l’ouest-SUD-OUEST. Atteindre un premier carrefour, le traverser (alt. : 528 m), notre parcours passe entre des cultures puis dans un bois où très vite on atteint un deuxième carrefour (alt. : 518 m).
  • De la route : 20 mn. Prendre à gauche un petit chemin qui descend près d'un vallonnement et traverse une magnifique chênaie de pubescents parsemée de buis et de yeuses. Après avoir coupé le ravin de la Bouisse, remonter vers les Grandes Plaines, cultures en exploitation dont certaines sont en jachères. Les traverser vers le Sud, puis emprunter un petit sous-bois jusqu'à l'angle Sud des cultures (cabanon en ruines, à gauche) (alt. : 525 m).
  • Du carrefour 518 m : 20 mn. Suivre la bordure Sud de l'exploitation agricole. Un chemin s'écarte à droite, deux possibilités se présentent :
  1. Continuer à gauche pour suivre la bordure des exploitations, passer non loin à droite d'un cabanon en ruines et entrer dans une chênaie pour atteindre une bifurcation (alt. : 526 m).
  2. Emprunter le chemin de droite vers l'Est à travers bois, laisser un premier chemin à gauche et se trouver à un carrefour 100 m plus loin (alt. : 528 m). Prendre à gauche vers le Nord jusqu'à la jonction de la bifurcation (alt. : 526 m).
  • De l'angle des Grandes Plaines (alt. : 525 m) : 20 mn. Vers le Nord, s'enfoncer dans la chênaie parsemée de genévriers et atteindre la bergerie du Sui, à demie restaurée et plus loin le parking.
  • De la bifurcation (alt.:526 m) : 15 mn.
Total du circuit : 1 h 15.

Les Grandes Traversées du Pays du Verdon

Le Pays du Verdon donne de nombreuses possibilités de traversées. Il existe déjà le G.R. 4 décrit dans un guide spécialisé à cet effet, parcourant le fond des Gorges du Verdon et circulant en balcon jusqu'à Castellane. Mais il existe d'autres itinéraires tout autant intéressants quant à la variété du parcours qu'ils offrent. Nous en avons retenu trois d'entre eux afin de ne pas être exhaustif.

De Moustiers-Sainte-Marie à Estoublon (Z1)

Difficultés : P3-T1 (réservé aux randonneurs sportifs). Horaires : sens de la description : 24 h 15, sens inverse : 24 h 30 Dénivellation : montée : 3 494 m, descente : 3 628 m Kilométrage : 79,500 km
Caractéristiques : itinéraire à effectuer sur 4 jours. Parcours très varié demandant un bon entraînement à la marche. A effectuer de préférence au printemps et à l'automne.
Cartographie : cartes I.G.N. n° 34-41 W « Digne »,  n° 34-42 W « Moustiers-Sainte-Marie », n 34-42 E « Senez »

Description de l'itinéraire

1er jour : du village de Moustiers-Sainte-Marie (alt. : 630 m), suivre la route C.D. 952 vers Castellane, et rejoindre l'itinéraire n° F3 au carrefour avec la route C.D. 957 (alt. : 527 m).
  • De Moustiers-Sainte-Marie : 30 mn. Emprunter cet itinéraire jusqu'au col de l'Ane (alt. : 1 094 m), après être passé au sommet de l'Ourbès (alt. : 1 213 m), puis continuer par l'itinéraire F2 en sens inverse jusqu'au sommet de Plein Voir (alt.:1 257 m).
  • De la route C.D. 952 : 2 h 45. Parcourir l'itinéraire n° F5 en sens inverse afin de gagner le village de la Palud-sur-Verdon (alt. : 833 m) (gîte et A.J.).
  • Du sommet de Plein-Voir : 2 h 30.
  • De Moustiers-Sainte-Marie : 5 h 45.
2eme jour : De la Palud-sur-Verdon : 1 h 15. De ce site fabuleux, emprunter l'itinéraire H4 jusqu'à la chapelle Notre-Dame et continuer la piste afin de rejoindre le pont de Sant-Peire qui permet d'accéder au Brochiers puis au hameau de Périer (alt. : 1 261 m).
  • De Châteauneuf-les-Moustiers : 1 h 15. Parcourir ainsi l'itinéraire n° L3 permettant d'effectuer l'ascension du Mourre de Chanier (alt. : 1 930 m).
  • De Périer : 2 h. Par l'itinéraire n° L9, en sens inverse, descendre jusqu'au village de Blieux (alt. : 914 m) (possibilité de Camping).
  • Du sommet du Mourre de Chanier : 2 h 30.
  • De la Palud-sur-Verdon : 7 h.
3eme jour : de Blieux, vers le NORD-OUEST, emprunter l'itinéraireK4, qui parcourt la crête accidentée de Montmuye jusqu'au sommet du Coulet de Calasse (alt. : 1 621 m).
  • Du village de Blieux : 3 h. Redescendre par l'itinéraire n° K1 en sens inverse, par le Clot d'en Divon afin de rejoindre le village de Majastres (alt. : 1 162 m).
  • Du sommet du Coulet de Calasse : 1 h 30. Une piste jalonnée vers le Nord conduit au ravin sourcier et par l'itinéraireJ1, gagner le village en ruines de Poil (alt. : 1 161 m) (gîte).
  • De Majastres : 0 h 45.
  • Du village de Bileux : 5 h 15.
4° jour : revenir par l'itinéraire J1 en sens inverse et rejoindre la route C.D. 17 qu'il faut suivre jusqu'au coude (ait. 1 017 m). Emprunter une piste vers l’ouest qui suit une crête, où l'on rencontre l'itinéraire J5 à l'alt. 1 016 m. Vers le Sud, suivre celui-ci qui descend par le ruisseau du Feston au Pont de Tuf et par les gorges de Trévans, gagner le refuge de Valbonnette. S'élever par un bon sentier avec le tracé rouge jusqu'à une bifurcation au-dessus du ravin de Mayaiche (alt. : 865 m) (panneau d'indications).
  • De Poil : 3 h 15. Avec l'itinéraire L4 et un tracé vert, gagner le belvédère de Cubercelas (alt. : 916 m), bifurcation.
  • Du ravin de Mayaiche : 1 h. Emprunter à droite l'itinéraire L3 en sens inverse où l'on rejoint le château en ruine de Trévans (alt. : 598 m) (refuge).
  • Du belvédère de Cuberlas : 30 mn. L'itinéraire n° 11 en sens inverse vous conduira ensuite à la route C.D. 667 au niveau de la ferme de la Delasse.
  • Du château de Trévans : 0 h 45. Vers l’ouest, gagner le village d'Estoublon.
  • De la ferme de la Delasse : 0 h 45.
  • Du village en ruine de Poil : 6 h 15.
Total de la traversée depuis Moustiers-Sainte-Marie : 24 h 15.

De Beynes à Aiguines (Z2)

(Fin du parcours provisoire au refuge des Malines)
Difficultés : P3-T1 (réservé aux randonneurs sportifs), passage T2-T3 Horaires : sens de la description : 27 h 15, sens inverse : 27 h 15 Dénivellation : montée : 4 312 m, descente : 4 281 m
Kilométrage : 85 km. Caractéristiques : itinéraire à effectuer en 5 jours. Parcours très varié dans des sites magnifiques et très sauvages. A effectuer de préférence au printemps et à l'automne.
Cartographie : cartes I.G.N. n° 34-41 W « Digne », n° 34-42 W « Moustiers-Sainte-Marie », 34-42 E « Senez »

Description de l'itinéraire

1er jour : gagner le village de Beynes (alt. : 796 m), situé à l'E de la route C.D. 907. Vers le SUD-EST, emprunter un petit chemin parallèle à la route d'accès au village ; celui-ci s'élève afin de rejoindre la ferme du Haut-Vériscle (alt.: 852 m) où l'on rencontre l'itinéraire n° J3 que l'on suit jusqu'au sommet de la montagne de Beynes (alt. : 1 600 m).
  • Du village de Beynes : 3 h. Par l'itinéraire n° J2, en sens inverse, descendre à la ferme de Preynes à l'amont du Pont de l'Escale (alt. : 896 m).
  • Du sommet de la montagne  de Beynes : 1 h 30. Vers l'Est, emprunter une piste, très vite on rencontre une bifurcation ; prendre à gauche, toujours vers l'Est, ce n'est plus qu'un sentier qui franchit plus loin le ravin du Poirier. Vers le Sud, s'élever à flanc de montagne afin d'atteindre la brèche rocheuse donnant accès au village en ruine de Poil (alt. : 1 161 m) (gîte).
  • De la ferme de Preynes : 45 mn.
  • Du village de Beynes : 5 h 15.
2e jour : avec l'itinéraire n° J1, descendre au ravin sourcier et emprunter une piste nous menant au col du Villard au-dessus du village de Majastres (alt. : 1 235 m) (jonction avec l'itinéraire n° K1).
  • Du village de Poil : 45 mn. Suivre dont l'itinéraire n° K1, passant au Clos d'en Divon et montant jusqu'au sommet du Coulet de Calasse (alt.: 1 621 m).
  • Du col du Villard : 1 h 45. Par l'itinéraire n° K3, en sens inverse, gagner le village de Blieux (alt.: 914 m) (camping).
  • Du sommet du Coulet de Calasse : 2 h.
  • Du village de Poil : 4 h 30.
3° jour : depuis le village de Blieux, emprunter l'itinéraire n° L9, pour effectuer l'ascension du Mourre de Chanier (alt. : 1 910 m).
  • Du village de Blieux : 3 h. Vers le SUD-EST, descendre par l'itinéraire n° L1, en sens inverse, jusqu'au village de Rougon (alt.:962 m) (camping).
  • Du sommet du Mourre de Chanier : 2 h.
  • Du village de Blieux : 5 h.
4° jour : par le G.R. 4, rejoindre le Point Sublime (alt. : 787 m).
  • Du village de Rougon : 15 mn. Par le fabuleux sentier Martel, s'engager sur l'itinéraire n° G1, en sens inverse, qui va vous permettre de parcourir le Grand Canyon du Verdon jusqu'au carrefour de l'Estellié (alt.:554 m), où l'on monte au refuge des Malines (alt.:893 m) (fin du parcours provisoire en attendant que la passerelle soit remplacée.
  • Du Point Sublime : 5 h 15.
5° jour : par le G.R. 4, redescendre jusqu'au carrefour de l'Estellié et aller à droite au NORD-OUEST avec le G.R. 99, vers la passerelle de l'Estellié.
  • Du carrefour de l'Estellié : 45 mn. Emprunter, dès lors l'itinéraire n° G2, dit « de l'Imbut », descendant les gorges étroites, puis par le sentier Vidal jusqu'à la route C.D. 71, puis à l'itinéraire n° V2 au-dessus (alt. : 932 m).
  • De la passerelle de l'Estellié : 2 h 30. Avec l'itinéraire n° V2, effectuer l'ascension du Grand Margès (alt. : 1 577 m).
  • Du sentier Vidal : 2 h 15. Par l'itinéraire n° V1, en sens inverse, descendre par le versant NORD-OUEST de la montagne jusqu'au village d'Aiguines (alt. : 837 m).
  • Du sommet du Grand Margès : 1 h 45.
  • Du refuge des Malines : 7 h 15. — Du village de Beynes : 27 h 15.

De Moustiers-Sainte-Marie à Castellane (Z3)

Difficultés : P3-T2, passages T3 (pour randonneurs sportifs) Horaires : sens de la description : 16 h 15, sens inverse : 16 h Dénivellation : montée : 2 916 m, descente : 2 828 m Kilométrage : 61,600 km
Caractéristiques : itinéraire à effectuer en 3 jours. Parcours accidenté et assez varié donnant généralement une vue très aérienne le long de l'itinéraire. A conseiller au printemps et à l'automne.
Cartographie : cartes I.G.N. n° 34-42 W « Moustiers-Sainte-Marie », n° 34-42 E « Senez », n° 35.42 W « Castellane »

Description de l'itinéraire

1er jour : comme pour l'itinéraire n° Z1, rejoindre la Palud-sur-Verdon depuis Moustiers-Sainte-Marie.
  • Du village de Moustiers-Sainte-Marie : 5 h 45.
2° jour : de la Palud, avec l'itinéraire n° Z1, gagner le sommet du Mourre de Chanier (alt. : 1 930 m), puis emprunter l'itinéraire n° L1, en sens inverse, jusqu'à la jonction avec l'itinéraire n° M3 (alt. : 1 597 m).
  • De la Palud-sur-Verdon : 4 h. Parcourir l'itinéraire n° M3 en suivant la crête conduisant au sommet du Pioulet et à la barre de Barbène, pour rejoindre la Colle Basse (alt. : 1 446 m) (bivouac). — De la jonction avec l'itinéraire n° L7 : 2 h.
  • De la Palud-sur-Verdon : 6 h.
3° jour : de Colle Basse, effectuer l'ascension du Pré-Chauvin par l'itinéraire n° N9 (alt.: 1 741 m).
  • De Colle Basse : 30 mn. Redescendre par l'itinéraire n° N6, en sens inverse, en suivant la crête vers le Sud-Est, jusqu'au carrefour du tracé vert des Cadières de Brandis (jonction avec l'itinéraire n° N5) (alt. : 1 508 m).
  • Du sommet de Pré Chauvin : 1 h 15. Par l'itinéraire n° N5, rejoindre la Colle Bernaiche (alt. : 1 420 m).
  • Des Cadières de Brandis : 45 mn. Avec l'itinéraire n° N4, en sens inverse, et un tracé rouge, gagner le village de Villars-Brandis, puis suivre le G.R. 4 jusqu'à Castellane (alt. : 718 m).
  • De la Colle Bernaiche : 2 h.
  • De Colle Basse : 4 h 30. 
  • De Moustiers-Sainte-Marie : 16 h 15.

Saint-Pancrace - Digne
Digne
Vallée de la Bléone - Digne
Digne
Provence

Retour aux questions sur Randonnées pédestres dans le Verdon

Autres informations
Autres catégories